/entertainment/stage
Navigation

Une adaptation réussie et colorée

Quebec
Photo Stevens LeBlanc La pièce est présentée au Théâtre jeunesse Les Gros Becs, à Québec.

Coup d'oeil sur cet article

Installé depuis octobre au centre commercial Fleur de Lys, le Théâtre jeunesse Les Gros Becs propose, pour la période des Fêtes, une adaptation du célèbre conte Alice au pays des merveilles.

À l’affiche jusqu’au 19 décembre, la proposition de la compagnie Tout à Trac s’adresse aux enfants de 5 à 10 ans. Il y a, en plus des présentations pour les groupes scolaires, des représentations pour toute la famille les 5, 11,12, 18 et 19 décembre.

Quatrième production offerte dans les locaux de l’ancien magasin La Baie, d’ici leur entrée à la Caserne Dalhousie en 2024, Alice au pays des merveilles raconte l’histoire d’une fillette qui se retrouve prisonnière d’un monde fantastique, étrange et intrigant. 

Créée en 2008, la pièce a été jouée plus de 500 fois, devant plus de 154 000 spectateurs d’Amérique du Nord, d’Asie et du Moyen-Orient. 

Une Alice qui se retrouve coincée dans un autre univers après avoir tenté de retenir un livre volé par un lapin dans l’immense bibliothèque de son père. Une bibliothèque remplie de trouvailles, d’où surgissent une panoplie de personnages amusants et divertissants. 

Des poissons choristes

Il y a Humpty Dumpty et le chat du Cheshire, qui font éclater de rire le jeune public, un papillon, le chapelier fou et une porte et des cadres qui prennent vie. Il y a aussi le chasseur de Snark, l’As de trèfle, le Deux de pique, le Valet et la Reine de cœur trancheuse de têtes. 

Des personnages qui apparaissent de façon inventive, portés par des comédiens ou des marionnettes.

Jeanne Plourde, qui personnifie Alice, déborde d’énergie. Elle sautille, chante et survole les planches. Céleste Dubé, Joëlle Thouin, Gabriel DeSantis-Caron et Claude Tremblay complètent la distribution.

On assiste à plusieurs belles scènes, folles et débridées, dont celle où Alice et le chasseur de Snark, dans la mer, chantent avec deux poissons qui deviennent des choristes. C’est éclaté et coloré.