/investigations/environment
Navigation

Notre carte interactive: 20 ans de coupes forestières au Québec

Les données répertoriées par notre Bureau d’enquête montrent l’ampleur des coupes de 2000 à 2019. Voyez l’impact près de chez vous.

Défendre nos forêts
Captures écran / Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

La foresterie reste encore aujourd’hui un pilier important de l’économie du Québec. Même si on ne coupe plus comme dans les années 80 et 90, certains experts se questionnent toujours sur notre manière de couper et sur la planification de nos forêts pour le futur.

• À lire aussi: On cloître nos caribous pour les protéger

Les données répertoriées par notre Bureau d’enquête montrent l’ampleur des coupes dans les 20 dernières années. Le Forestier en chef, Louis Pelletier, a annoncé dans les derniers jours une hausse de 3 % des possibilités forestières au Québec pour 2023-2028. Ce scientifique nommé par le Conseil des ministres, qui s’assure qu’on ne coupe pas plus que ce que la forêt peut nous donner, indique qu’il n’y a pas de «surexploitation forestière au Québec». 

Il n’en reste pas moins que de nombreux enjeux existent, notamment quant au morcellement du territoire et l’épineuse question du replantage. Nos experts en discutent dans le documentaire Défendre nos forêts, sur Vrai.

- En collaboration avec Dominique Cambron-Goulet

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.