/sports/baseball
Navigation

«Je souhaite que les Expos reviennent» - Michael Barrett

Coup d'oeil sur cet article

L'ancien joueur de baseball Michael Barrett compte autant d’enfants que le nombre de circuits qu’il a frappés à sa première saison complète avec les Expos de Montréal, en 1999, soit huit.

«J’aime beaucoup les enfants», lance-t-il, en riant de bon cœur.

Aujourd’hui âgé de 45 ans, Barrett ne s’est donc pas fait prier longtemps avant d’accepter l’invitation du groupe Expos Fest afin de participer à quelques séances d’autographes au profit de l’Hôpital de Montréal pour enfants, par le biais de la fondation Kat D DIPG. L’ancien receveur des Expos, qui remercie le ciel d’avoir des enfants en santé, sera d’ailleurs à nouveau disponible ce dimanche, entre 11 h et 12 h 30, au Salon des collectionneurs qui se tient au 2890, boulevard Dagenais Ouest, à Laval.

Photo Benoît Rioux / Agence QMI

Du même coup, Barrett a renoué avec plaisir avec la région métropolitaine, où il n’avait pas mis les pieds depuis une dizaine d’années.

L’ancien des Expos l’avoue d’emblée: Montréal conserve une place précieuse dans son cœur. Après tout, c’est la ville qui l’a vu devenir un homme. Il n’avait effectivement que 18 ans quand il a été repêché par l’organisation, en première ronde (28e au total), en 1995. Barrett a éventuellement participé à six saisons avec les Expos, entre 1998 et 2003.

Respect pour la famille Bronfman

Questionné sur un possible retour d’un club montréalais dans le baseball majeur, Barrett s'y dit évidemment favorable, que ça passe ou non par le concept des villes-sœurs impliquant les Rays de Tampa Bay.

«Je suis super excité et je souhaite que les Expos reviennent, a-t-il indiqué. Je ne sais pas exactement comment ça peut arriver, mais je le souhaite.»

«La famille Bronfman a fait tout ce qu’il faut pour prouver que Montréal mérite de ravoir un club. De ce que je sais, le baseball majeur a une liste de critères à remplir et Montréal coche les cases», a avancé Barrett, énumérant l’aspect financier, la promesse de bâtir un stade adéquat et la possibilité d’une entente contractuelle avec un réseau de télévision.

Photo Benoît Rioux / Agence QMI

Un déménagement à Montréal?

Barrett va un peu plus loin en disant qu'il souhaiterait obtenir un poste avec une éventuelle équipe à Montréal, lui qui a plutôt occupé un rôle dans le développement des joueurs, auprès des receveurs, dans l’organisation des Nationals de Washington jusqu’en février dernier. Il s’était d’abord joint à cette formation comme gérant, dans la ligue des recrues, en 2014.

«J’adorerais rencontrer Stephen Bronfman, a lancé Barrett. Je viendrais avec cette équipe, peu importe le rôle qu’on voudrait me donner. J’ai beaucoup d’expérience, des ligues mineures jusqu’au grand club. Je n’ai pas d’expérience dans les bureaux, mais je pense que je pourrais aider.»

Avant de déménager de l’État de la Géorgie à Montréal, Barrett devra toutefois convaincre tous les membres de la famille, ses huit enfants, issus de deux différents mariages, ayant entre 17 ans et... 10 mois.

Homme de ménage

À propos de son emploi actuel, l’ancien joueur de baseball fait sourire en répondant: «Je fais du ménage à la maison.» Comme s’il n’était pas déjà assez occupé avec ses propres enfants, Barrett tient aussi un programme de baseball pour les jeunes dans la région d’Atlanta.

Concernant la récente victoire des Braves en Série mondiale, Barrett a salué au passage le travail accompli par le directeur général québécois Alex Anthopoulos.

«Après avoir été joueur et entraîneur, tu n’es plus un partisan d’une équipe, a-t-il d’abord noté, expliquant qu’il n’est pas nécessairement derrière les Braves, un club qu’il encourageait davantage durant son enfance. Je souhaitais quand même une victoire pour Atlanta en raison de certaines connaissances comme Alex Anthopoulos, que j’avais connu ici à Montréal quand il était stagiaire avec les Expos.»

Dans le cadre du présent week-end à Laval, Expos Fest espère amasser 10 000$ pour porter son total de sous amassés à 870 000$ depuis le début de ses activités qui visent à aider la recherche sur le cancer du cerveau.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.