/misc
Navigation

La santé: une lumière jaune pour la CAQ

Coup d'oeil sur cet article

Le dernier sondage Léger contient plusieurs bonnes nouvelles pour la CAQ.

Si les élections avaient lieu demain, 46% des Québécois voteraient pour la CAQ. Le suspense se situe surtout au niveau de la deuxième place.

Avec le PLQ à 20%, le PQ et QS à 13%, on peut se demander sérieusement qui formera l’opposition officielle. Car avec seulement 9% chez les francophones, Dominique Anglade et les libéraux risquent de perdre des sièges.

Meilleur premier ministre

Quand on regarde qui est perçu comme la meilleure personne pour être meilleur premier ministre, François Legault domine largement la concurrence, alors que 48% des Québécois choisissent le premier ministre, tandis que tous les autres chefs sont sous la barre des 10%.

Ainsi, pour les partis d’opposition, ce sondage n’est pas un beau cadeau à l’approche de la période des Fêtes. Cependant, il faut regarder au-delà des intentions de vote pour voir un peu d’espoir pour les adversaires de la CAQ.

Quand on regarde la satisfaction des Québécois envers la performance du gouvernement sur la gestion de la pandémie et le développement économique, tout est au beau fixe avec des taux de satisfaction très élevés.

Cependant, quand on regarde les taux de satisfaction pour la gestion du réseau de la santé, la gestion de la pandémie dans les CHSLD et l’accès à un médecin de famille, la situation est moins rose.

Cette faille dans le bilan de la CAQ, après trois ans au pouvoir, est une opportunité pour les partis d’opposition. 

Faire attention

La tragédie vécue à Senneterre, en début de semaine, avec la fermeture de l’urgence et le décès de Richard Genest, est une situation qui pourrait se produire dans plusieurs autres régions au Québec.

Même si les caquistes ne sont pas responsables à 100% de l’état du réseau de la santé, les électeurs pourraient les punir pour les bris de service et les conditions dans les CHSLD.

Pour l’instant, les Québécois donnent une bonne note au gouvernement pour la pandémie, mais une mauvaise note pour la santé en général. La CAQ doit regarder attentivement dans son rétroviseur pour voir si cet enjeu, qui semble loin quand on regarde les intentions de vote, ne pourrait pas les rattraper.

On le sait bien, les objets sont plus proches qu'ils n'apparaissent dans le rétroviseur.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.