/investigations/politics
Navigation

Un gros trou dans les finances à L’Île-Bizard

Stéphane Côté
Photo courtoisie Stéphane Côté, maire d’arrondissement

Coup d'oeil sur cet article

Les nouveaux élus de l’arrondissement de L’Île-Bizard–Sainte-Geneviève affirment avoir eu une mauvaise surprise, car l’administration précédente, du parti de la mairesse de Montréal, Valérie Plante, leur aurait légué un important déficit.

« On s’en va vers un déficit de 525 000 $ pour l’année 2021. En plus, on doit encore rembourser à la ville centre des déficits des années 2018 et 2019 pour les cinq prochaines années, à raison de 135 185 $ par année », se plaint le nouveau maire de L’Île-Bizard, Stéphane Côté.

Ensemble Montréal, l’ex-parti de Denis Coderre, a raflé tous les sièges dans cet arrondissement de l’ouest de l’île de Montréal, le 7 novembre dernier. 

M. Côté et ses collègues ont notamment vaincu le maire sortant, Normand Marinacci, qui dirigeait l’arrondissement depuis 2013 et s’alignait avec Projet Montréal, le parti de Valérie Plante, depuis 2017.

Déficits récurrents

Depuis 2018, L’Île-Bizard est le seul arrondissement de Montréal qui a eu des déficits, témoignent les documents budgétaires de la Ville.

« Il y a eu tellement de départs d’employés sous [l’administration] Marinacci, qu’il y a eu beaucoup d’argent dépensé en primes de départ et en frais légaux », avance Stéphane Côté.

L’Île-Bizard a été en litige pendant des années pour le congédiement d’une directrice d’arrondissement, contre laquelle il y a eu des plaintes de harcèlement. 

En début d’année, un autre directeur d’arrondissement remercié a intenté une poursuite pour congédiement injustifié. 

Hausse de taxes à prévoir

M. Côté dit ne pas avoir le choix d’augmenter les taxes en raison des déficits de l’administration Marinacci. 

« Je suis en train de regarder jusqu’à combien on va augmenter la taxe locale. Je n’ai pas le choix, je ne peux pas déposer un budget déficitaire », indique le nouveau maire.

Celui-ci présentera mardi son budget local. Tous les arrondissements montréalais ont jusqu’à mercredi pour adopter leur plan financier local et le transmettre à la ville centre. 

Valérie Plante envisage de présenter le budget de l’ensemble de la ville en janvier. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.