/sports/others
Navigation

Dubreuil confirme sa place à Pékin

Le patineur est assuré de terminer dans le top 8 au classement général de la Coupe du monde

SPEEDSKATING/
Photo USA TODAY Sports

Coup d'oeil sur cet article

Laurent Dubreuil a fait d’une pierre trois coups dimanche à l’occasion de la dernière journée de la Coupe du monde de patinage de vitesse longue piste disputée à Salt Lake City.

• À lire aussi: Record personnel pour Laurent Dubreuil

En plus de signer une sixième médaille consécutive sur 500 m depuis le début de la saison et de battre son record personnel pour une deuxième fois en trois jours, Dubreuil a confirmé sa place aux Jeux olympiques de Pékin sur sa distance de prédilection.

Premier au classement général après six épreuves, le patineur de Lévis pourrait faire l’impasse sur les deux dernières courses de la saison en fin de semaine prochaine à Calgary et terminer néanmoins dans le top 8. 

Pointant au 9e rang, Piotr Michalski compte 185 points. Même avec deux victoires qui lui donneraient 120 points, le Polonais ne pourrait pas rejoindre Dubreuil, qui trône au sommet avec 312 points.

Au terme des quatre étapes de la Coupe du monde, les Canadiens qui se retrouveront dans le top 8 de chaque épreuve individuelle obtiennent leur laissez-passer pour Pékin.

« Je ne suis pas surpris de me préqualifier, mais je suis surpris de le faire avec encore deux courses à faire, a avoué Dubreuil. Ça démontre que j’ai un début de saison assez spécial, mais ce n’est que la première étape. Je ne pensais pas remporter six médailles en six courses. C’est mon plus grand nombre de victoires dans une saison de Coupe du monde en carrière. »

« Je n’ai pas l’intention de me la couler douce à Calgary », de poursuivre le champion du monde en titre au sujet de la Coupe du monde qui se déroulera en Alberta du 10 au 12 décembre. « Je vais y aller à fond. C’est drôle de dire ça alors que je connais la meilleure séquence de ma première, mais à un moment donné, ça va être ma dernière médaille. Je veux donc en gagner le plus possible quand je suis encore capable. »

Dubreuil a remporté quatre médailles au cours des saisons 2019-2020 et 2020-2021. 

L’an dernier, il n’y avait toutefois eu que deux Coupe du monde en raison de la COVID-19.

Médaille de bronze

Dubreuil a remporté le bronze en vertu d’un chrono de 34 s 05, grugeant 0 s 04 à sa marque précédente. Médaillé d’or, le Japonais Wataru Morishige est devenu seulement le cinquième patineur de l’histoire à descendre sous la barre mythique des 34 secondes. 

Jumelé au Russe Artem Arefyev, qui a franchi la distance en 34 secondes pour empocher l’argent, Morishige a gelé le chrono à 33 s 99. Comme ce fut le cas, vendredi, les trois médaillés ont abaissé leur record personnel.

« J’ai réussi un départ beaucoup plus lent que vendredi, mais j’ai été meilleur dans les virages et j’ai fait un meilleur tour », a-t-il expliqué.

« Si j’avais connu un aussi bon départ et avec le tour que j’ai réussi, j’aurais été en bas de 34 secondes par quelques centièmes, poursuit Dubreuil. Ma constance me réjouit et me rend fier. »

Faux départ et chute

Remis d’une blessure et de retour dans le Groupe A après avoir remporté la victoire dans le Groupe B, vendredi, Tingyu Gao apparaissait comme l’un des grands favoris en vertu de son chrono de 34 s 26 lors de la victoire pendant la première épreuve de la saison en Pologne, mais le Chinois a été disqualifié en raison de deux faux départs.

Dans une paire très relevée, le Russe Viktor Mushtakov a chuté et nui au
Japonais Tatsuya Shinhama. Ce dernier, qui occupe le deuxième rang au classement général derrière Dubreuil, a eu le droit de patiner de nouveau, mais il a chuté lourdement à l’entrée du premier virage.

huitième place au 1000 m

Pour une troisième fois en autant de courses depuis le début de la saison, les Néerlandais ont balayé le podium sur 1000 m. 

La victoire fut l’affaire de Thomas Krol, qui a franchi le fil d’arrivée en 1 min 6 s 44. Dubreuil a terminé en 8e position en 1 min 7 s 30 dans une paire où il se retrouvait seul en raison du retrait de Mushtakov, blessé dans sa chute.

« Compte tenu que j’étais seul et que j’étais ennuyé par ma blessure à l’aine, je suis satisfait de ma 8e position. Dans les circonstances, ce fut mon meilleur 1000 m depuis le début de la saison même si j’ai obtenu un meilleur résultat en Norvège. »

À VOIR AUSSI

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.