/portemonnaie
Navigation

Profitez-vous pleinement du régime de retraite de votre employeur?

Profitez-vous pleinement du régime de retraite de votre employeur?

Coup d'oeil sur cet article

 

En collaboration avec

Si vous êtes doté d’un régime de retraite en partie couvert par votre employeur, vous voudrez certainement en profiter au maximum. Par contre, plusieurs ne sont pas nécessairement au courant de tous les avantages offerts par ce régime (et la cotisation de l’employeur), voire pas du tout.

 Votre emploi est-il accompagné d’un régime de retraite?   

Profitez-vous pleinement du régime de retraite de votre employeur?
Getty Images

Si vous répondez « non » ou « je l’ignore », vous devriez d’abord vous en assurer. En effet, de l’argent sommeille peut-être sur le coussin de votre avenir depuis votre arrivée dans l’entreprise. Surtout si vous avez omis ou oublié l’existence de ce régime. Premier conseil facile : informez-vous! 

Si vous répondez « oui », votre objectif est d’en bénéficier pleinement, et ce, sans attendre. Pour y voir plus clair, nous nous sommes entretenus avec Jean-Michel Lavoie, vice-président régional, Développement des affaires, Régimes collectifs de retraite à la Sun Life

Il partage avec nous les principaux avantages de participer au régime collectif de retraite d’un employeur : « Étant donné la participation financière de l’employeur, il s’agit d’argent supplémentaire, versé chaque année en vue de la retraite. De plus, en raison de la force du groupe, les frais de gestion sont sensiblement plus bas et l’accès à certaines classes d’investissement devient possible. » 

En effet, les gestionnaires de fonds peuvent investir dans des titres qui ne sont pas nécessairement offerts au grand public ou encore, créer des portefeuilles qu’un investisseur solo ne serait pas en mesure de composer. 

Un rendement important  

Profitez-vous pleinement du régime de retraite de votre employeur?
Getty Images

Dans les faits, uniquement en matière de frais de gestion sur les placements, l’économie emmagasinée grâce au régime de retraite de votre employeur en comparaison à celle de votre propre épargne (REER, CELI, etc.) peut représenter un différentiel important autant durant la période d’accumulation que pendant la période de retraite. Certaines études parlent d’une augmentation pouvant atteindre jusqu’à 25 % au final. 

D'un autre côté, Jean-Michel Lavoie rappelle que « pour chaque dollar cotisé par l’employé, certains employeurs font du 1 pour 1 ou encore du 2 pour 1. »

Cette cotisation est un véritable cadeau! Pourquoi? Parce que les employés qui se privent de cette occasion en or tournent le dos à un rendement garanti de 50 % (2 pour 1) ou de 100 % (1 pour 1), et ce, avant même de profiter des leviers boursiers ou de leurs placements combinés à la cotisation de l’employeur. 

Qui dit mieux? « C’est surprenant, mais plusieurs personnes laissent cet argent sur la table », s’étonne le vice-président. 

Comment profiter de votre régime de retraite?   

Profitez-vous pleinement du régime de retraite de votre employeur?
Getty Images

1. « Tout d’abord, étudiez le texte de votre régime de retraite, en fonction de votre catégorie d’employé, puis optimisez son potentiel », précise Jean-Michel Lavoie. 

2. Si les options semblent parfois nombreuses, ou complexes, demandez conseil aux responsables du régime de retraite de votre organisation.

3. Plus vous serez inscrit tôt, dès les premières journées où vous commencez à travailler, plus vous maximiserez les cotisations possibles en vue de votre retraite, pour ainsi mieux en profiter. 

4. Avoir un objectif de retraite est souvent une source de motivation qui incite à verser des cotisations plus élevées, à se renseigner et à s’engager davantage. Les participants ayant un objectif de retraite ont un solde 25 % plus élevé.

Que préférez-vous : 354 000 $ ou 708 000 $ ?  

Profitez-vous pleinement du régime de retraite de votre employeur?
Getty Images

En plus de profiter de la cotisation de l’employeur, on ne répétera jamais assez l’importance de commencer à épargner plus tôt que tard. 

Disons que durant 30 ans vous épargnez 5 000 $ par année – moins de 100 $ par semaine. En préservant cette discipline, à titre d’exemple (non garanti) d’un rendement annuel de 5 % sur cette épargne, vous aurez mis de côté 150 000 $ dans 30 ans. 

Grâce au levier des intérêts, vous disposeriez en réalité d’un total de 354 000 $. De cette somme, près de 200 000 $ auraient été générés avec les seuls intérêts gagnés! 

Maintenant, dans une situation où votre employeur cotiserait le même montant que le vôtre chaque année (5000 $), cette cagnotte totale serait alors de 708 000 $. Alors, pourquoi s’en passer? 

S’investir à fond  

Profitez-vous pleinement du régime de retraite de votre employeur?
Getty Images

Règle générale, l’employeur met à la disposition de ses employés divers types de fonds communs de placement. « Bien investir, c’est crucial, parce que le rendement pourrait être du simple au double une fois à la retraite », prévient Jean-Michel Lavoie. 

Si certains employeurs mettent de l’avant des fonds par défaut, il est souvent possible de sélectionner celui qui vous conviendrait le mieux. 

Comment choisir votre fonds commun de placement?   

Il n’existe pas de réponse définitive, mais d’entrée de jeu, sachez que les employeurs proposent des fonds dont les risques sont souvent classés en trois catégories, soit : conservateurs, modérés et plus élevés.

À l’aube de la retraite, la prudence est de mise, advenant une correction boursière significative à la baisse. En début de carrière, une certaine audace à l’égard de fonds considérés comme étant un peu plus risqués pourrait générer des rendements plus élevés au fil des années et des décennies. 

Jean-Michel Lavoie signale qu’être prudent, « c’est bien si votre choix est conscient. Mais certaines personnes sont peut-être trop prudentes au départ, sans réaliser l’impact à long terme du choix de certains fonds communs fait au départ. » 

Fait à noter: vous pouvez toujours changer de type de fonds en cours de route, pour précisément ajuster le potentiel de risque, en fonction de votre âge et de la date envisagée pour votre retraite. 

Régime collectif d’épargne retraite : où vous informer?  

Profitez-vous pleinement du régime de retraite de votre employeur?
Getty Images

Tout dépendant de la taille de votre organisation, vous pourrez simplement vous informer auprès des ressources humaines ou de votre gestionnaire. 

Également, plusieurs employés ont accès à un intranet où il est possible de trouver de l’information et, même, modifier sa cotisation en ligne, comme à la Sun Life. Il s’agit simplement d’y investir un peu de temps! 

Suivez-nous sur
les réseaux sociaux
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.