/news/coronavirus
Navigation

Plus de 2000 cas de COVID-19: la situation est encore «sous contrôle», dit Legault

Coup d'oeil sur cet article

Même si le Québec a franchi la barre symbolique des 2000 nouveaux cas de COVID-19, François Legault assure que la situation est encore «sous contrôle».

• À lire aussi: Appel au dépistage à Montréal

• À lire aussi: Omicron pourrait remplacer Delta «dans un laps de temps très court»

«On est très loin des États-Unis, de la France et le [directeur national de la santé publique], le Dr Arruda, nous dit : voici les consignes que je considère raisonnables et on suit les recommandations de la santé publique», a-t-il indiqué, vendredi, à l’occasion du bilan de sa session parlementaire.

Environ 250 personnes sont hospitalisées en ce moment pour traiter des symptômes reliés à la COVID-19, ce qui situe le Québec dans «zone qui est sous-contrôle», ajoute-t-il.

Le premier ministre refuse toutefois d’indiquer au-delà de quel nombre d’hospitalisations les restrictions sanitaires pourraient être resserrées.

Quant à la fin de l’obligation du port du masque, il dit vouloir «rester prudent».

«La santé publique suit ça de jour en jour et ben on fait une mise à jour une fois par semaine avec la santé publique et on a pas de date de prévu pour enlever les masques», a-t-il expliqué.

Une première depuis janvier

Le Québec a rapporté vendredi 2013 cas de COVID-19 et six décès, soit le nombre le plus élevé depuis près d’un an. Il faut remonter au 13 janvier dernier pour retrouver un bilan faisant état de plus de 2000 cas quotidiens. La situation dans les hôpitaux était alors beaucoup plus grave avec 1516 Québécois hospitalisés, dont 229 aux soins intensifs.

La situation dans les hôpitaux était alors beaucoup plus grave avec 1516 Québécois hospitalisés, dont 229 aux soins intensifs. Depuis, 89,2 % des Québécois âgés de 12 ans et plus ont reçu au moins deux doses de vaccin.

La nouvelle poussée de cas, cette semaine, survient alors que Québec a annoncé des assouplissements aux mesures sanitaires. Sur la recommandation du Dr Horacio Arruda, jusqu’à 20 personnes vaccinées seront autorisées à se rassembler pour festoyer. 

L’administrateur en chef adjoint de la Santé publique du Canada n’est toutefois pas en faveur de tels rassemblements.

« Personnellement, je pense que ce n’est pas une bonne idée d’avoir peut-être un rassemblement de 25 personnes, 20 personnes. [J’opterais] peut-être [pour] quelque chose de plus intime. Je vous laisse imaginer c’est quoi “plus intime” : peut-être un rassemblement [en famille de] dix personnes, ou quelque chose comme ça », a affirmé vendredi le Dr Howard Njoo. 

Les tests rapides arrivent

Les Québécois pourront toutefois compter sur des tests rapides envoyés par Ottawa avant les Fêtes, conformément à la demande du gouvernement de François Legault, a déclaré le ministre fédéral de la Santé Jean-Yves Duclos.

Ces 10 millions de tests rapides pourraient être envoyés dans des millions de foyers québécois pour la période des Fêtes, dans le contexte où le variant Omicron progresse alors que se multiplieront les rassemblements intérieurs.

Le gouvernement du Québec a déjà indiqué, jeudi, qu’il déploiera ces tests auprès des élèves du primaire et du préscolaire, en raison des nombreuses éclosions dans les écoles, alors que la campagne de vaccination des 5-11 ans bat son plein.

Bilan COVID-19 en hausse  

  • 9 décembre – 1262 cas / 256 hospitalisations 
  • 8 décembre – 1912 cas / 255 hospitalisations 
  • 7 décembre – 1556 cas / 242 hospitalisations 
  • 6 décembre – 1212 cas / 235 hospitalisations 
  • 5 décembre – 1109 cas / 226 hospitalisations  

Source : INSPQ

À VOIR AUSSI    

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.