/news/politics
Navigation

Québec dévoile son plan d’action contre les thérapies de conversion

Québec dévoile son plan d’action contre les thérapies de conversion
Photo d'archives, Stevens LeBlanc

Coup d'oeil sur cet article

Québec a dévoilé, vendredi, un plan d'action visant à lutter contre les thérapies de conversion, dans la foulée de l’adoption d’une loi fédérale les criminalisant. 

• À lire aussi: Thérapies de conversion: le Sénat adopte le projet de loi en accéléré

Le plan de Québec, élaboré avec l’aide d’une vingtaine de partenaires des milieux gouvernemental, communautaire et universitaire, fait suite à l’adoption, il y a un an, du projet de loi 70 visant à protéger les personnes contre les thérapies de conversion dispensées pour changer leur orientation sexuelle, leur identité de genre ou leur expression de genre

Avec son plan, Québec compte sensibiliser la population, former les intervenants, soutenir les personnes de minorités sexuelles et de genre et documenter le phénomène des thérapies de conversion.

«Le Québec est un précurseur dans la défense des droits des minorités sexuelles et de genre. Ce Plan d'action témoigne de la volonté du Gouvernement de poursuivre les efforts en ce sens. Ce Plan d'action permettra en effet de déployer des actions concrètes pour prévenir les thérapies de conversion et lutter contre elles, des pratiques complètement inacceptables dans notre société», a fait valoir Simon Jolin-Barrette, ministre de la Justice et procureur général du Québec.

Les thérapies de conversion sont des pratiques, des services ou des traitements, de nature spirituelle ou non, ayant pour but d’amener une personne à changer son orientation sexuelle, son identité de genre ou son expression de genre ou encore à réprimer les comportements sexuels non hétérosexuels.

Mardi, le Sénat a entériné une loi du gouvernement fédéral qui interdit d’offrir des thérapies de conversion au pays, que ce soit auprès des enfants ou des adultes. Il ne manque plus que la sanction royale de la Gouverneure générale du Canada - une simple formalité - pour que la loi puisse officiellement entrer en vigueur.