/misc
Navigation

Le courage des migrants

Le courage des migrants
Photo d'archives, AFP

Coup d'oeil sur cet article

Je connais la route mexicaine où la vie d’au moins 53 migrants clandestins vient d’être violemment arrachée dans un accident. C’était déjà une zone de passage, il y a 20 ans, quand je travaillais dans cette région.

Je me souviens de Juan, un jeune venu du Guatemala avec l’espoir de se rendre jusqu’aux États-Unis. Il partait rejoindre un oncle qui travaillait dans un abattoir au Michigan. Un emploi, qu’aucun Américain ne voulait, l’attendait.

Rêver d’une vie meilleure

Juan m’avait montré une photo de sa femme et de ses deux enfants, dont un bébé de quelques mois qui portait son prénom. 

Pour sortir de la misère, il était prêt à braver tous les dangers de la migration clandestine. Il imaginait déjà son fils médecin ou pilote d’avion. 

Je me rappelle avoir été soufflée par tant d’espoir et de courage.

Mes parents n’ont pas eu à prendre de tels risques lorsqu’ils ont quitté la Suisse avec leurs cinq enfants. Notre peau était blanche, nous parlions français, avions des papiers et suffisamment d’argent pour acheter une ferme en Montérégie. 

Ce sont des gens comme Juan qui chaque jour meurent ou disparaissent sur les routes et les mers de l’immigration clandestine du monde entier. Le hasard de la vie aurait pourtant pu faire en sorte que ce soit vous ou moi.

Tous humains

Personne ne mérite d’être traité comme tous ces migrants qu’on refoule violemment aux frontières des pays riches, alors qu’on laisse entrer les ressources matérielles qui viennent de leurs pays et qu’on achète à bas prix. 

Lorsqu’il est question d’espoir et de courage des migrants, je pense aussi aux premiers Tremblay, Roy, Legault et autres migrants qui ont traversé l’Atlantique, espérant une meilleure vie. 

Ils n’ont pas demandé la permission aux autochtones avant de s’installer et n’ont pas été refoulés, malgré la violence du colonialisme. 

L’anthropologie nous apprend que la solidarité et la coopération sont d’importants facteurs d’évolution. 

Prendre soin les uns des autres fait du bien ! 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.