/lifestyle/books
Navigation

La légende marvinienne: nouvelle série palpitante pour les jeunes

Bryan Perro
Photo courtoisie Bryan Perro

Coup d'oeil sur cet article

Auteur de la série jeunesse à succès Amos Daragon, adaptée en série animée et en spectacle de cirque, l’écrivain Bryan Perro s’est replongé dans l’époque du Moyen-Âge pour créer une nouvelle série palpitante, où la modernité fait face à l’obscurantisme : La légende marvinienne. Son héros, Marvin, bascule de l’époque contemporaine au Moyen-Âge, où le sort de millions de personnes pèsera sur ses épaules.  

Marvin, un ado de 14 ans, est projeté dans le Moyen-Âge après une joute d’un populaire jeu de rôle en compagnie d’amis. Avec son BMX, ses livres scolaires et son matériel de scoutisme, il arrive dans un monde qu’il devra tenter de comprendre.

Puisqu’il a des connaissances modernes que les autres n’ont pas, dont la capacité de lire et de comprendre quelques notions simples de chimie et de physique, il est vite propulsé au rang de mage. On l’appelle le Mage Marvin. 

Bryan Perro s’est inspiré des récits épiques du roi Arthur, de Merlin l’Enchanteur et de la quête du Graal pour écrire cette nouvelle série qui transporte instantanément les lecteurs dans un autre univers. Conteur magnifique, doué pour le sens du rythme, les trouvailles cocasses et les clins d’œil à la culture populaire, il est en pleine maîtrise de son écriture dans cette nouvelle série qui plaira autant aux jeunes qu’à leurs parents.

Succès instantané au Salon du livre

Dès sa sortie, à temps pour le Salon du livre de Montréal, la nouvelle série a fait un tabac. « On a manqué du tome 1 le dimanche, on a presque manqué du tome 2, on a manqué d’Amos Daragon 1 et d’Amos Daragon 2. Ça roulait ! En plus, il y avait moins de groupes scolaires et moins de monde qu’avant. Wow... on est sur quelque chose, là ! » a constaté Bryan Perro, qui a participé à l’événement et rencontré ses lecteurs avec joie.

Après l’énorme succès de la série Amos Daragon, Bryan Perro a fait autre chose et écrit autre chose. « En 2023, ça va faire 20 ans qu’Amos Daragon est sorti. Ça fait longtemps que je n’avais pas écrit pour les jeunes », dit-il. Il a ensuite publié EUL'Blond, récit autobiographique, qui a remis de l’huile dans l’engrenage et lui a donné envie d’écrire à nouveau.

Sa passion : la mythologie

Pendant la pandémie, il a pris le temps de se poser et de réfléchir. Il s’est demandé s’il devait écrire pour les adultes ou faire des romans policiers. Mais non, pas envie. Il a réfléchi à sa grande passion et à son champ d’expertise : la mythologie. 

« J’ai un grand intérêt aussi pour la légende arthurienne. C’est un truc que je voulais faire en théâtre. Mais c’est bien trop compliqué... ça part dans tous les sens et il n’y a pas juste un auteur. » Lentement, l’idée d’une série jeunesse a germé. 

« Si un jeune de 14 ans était plongé dans cet univers, avec ses connaissances du 21e siècle, il deviendrait quoi ? Un puissant magicien ! Est-ce que ça vaudrait la peine de raconter cette histoire-là ? » ajoute-t-il. 

La série s’est placée dans son imagination et il s’est lancé dans l’écriture. Et il est heureux. « Bien honnêtement, le sens de ma vie, à moi, c’est la littérature jeunesse. Je me suis dit : t’es aussi ben de coller au sens de ta vie ! De un, c’est plus facile et de deux, t’as plus de fun ! » 


♦ Bryan Perro est né à Shawinigan en 1968.

♦ Il a suivi une formation de comédien et de professeur de théâtre puis une scolarité de maîtrise en Études québécoises, dans le cadre de laquelle il a étudié la présence du loup-garou dans la tradition orale du Québec.

♦ Il est devenu écrivain à temps plein grâce à l’énorme succès de la série jeunesse Amos Daragon.

♦ Il est directeur général de Culture Shawinigan. 

EXTRAIT  

Bryan Perro
Photos courtoisie

« Je rentrais chez moi sur mon BMX, mon sac d’école accroché

aux épaules, quelques livres, des babioles de survie pour ma réunion chez les scouts du lendemain et BANG ! un énorme éclair de lumière, en fait deux faisceaux lumineux comme ceux d’un camion, un bruit infernal et me voici dans un champ de marguerites au milieu de nulle part. »

Bryan Perro, La légende marvinienne, tome 1 : Le Calcinateur entre en scène, Éditions ADA

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.