/sports/hockey/remparts
Navigation

Les Remparts volent le match en troisième période

Ils marquent trois buts sans riposte et l’emportent 5 à 2 face à Baie-Comeau

Les Remparts ont dirigé 46 rondelles vers le gardien du Drakkar de Baie-Comeau Olivier Adam, dimanche, dans une victoire de 5 à 2.
Photo Mario Dechamplain Les Remparts ont dirigé 46 rondelles vers le gardien du Drakkar de Baie-Comeau Olivier Adam, dimanche, dans une victoire de 5 à 2.

Coup d'oeil sur cet article

BAIE-COMEAU | Une poussée de trois buts sans riposte en troisième période a permis aux Remparts de vaincre le Drakkar de Baie-Comeau par la marque de 5 à 2, dimanche après-midi, sur la glace du Centre Henry-Leonard. 

• À lire aussi: Le Drakkar devra être prêt pour les Remparts

• À lire aussi: Troisième période payante pour les Remparts

Victorieux dans un quatrième match d’affilée, les « Diables rouges » sont finalement parvenus à percer la muraille du gardien de but Olivier Adam pour inscrire cette 19e victoire de la campagne. 

Étoile incontestée des siens, le cerbère de 19 ans a fait face à un barrage de 46 rondelles, dont 16 au cours de l’engagement initial. Ses nombreuses prouesses ont permis à son club de rester dans le coup durant les 40 premières minutes de la rencontre. 

Très intenses dès le début de la partie, les visiteurs ont rompu une égalité de 2 à 2 avec le but gagnant de Zachary Bolduc, qui est revenu à la charge, en fin de troisième, avec un but marqué dans une cage déserte. 

Auteur d’un doublé, Mikael Huchette a porté un dur coup aux locaux quand il a profité d’un cafouillage défensif pour doubler l’avance des siens, au milieu du dernier tiers, avec un but réussi en désavantage numérique. 

« J’ai adoré la performance de mon club. Les joueurs viennent de disputer l’un de nos meilleurs matchs cette saison. Ils ont mis beaucoup de pression sur l’adversaire et ont très bien bougé la rondelle », a commenté Patrick Roy. 

L’entraîneur-chef des Remparts aime de plus en plus ce qu’il voit de ses joueurs.

« Nous sommes présentement sur une bonne séquence et nous avons dominé dans plusieurs aspects. Leur gardien a été bon, mais cela ne nous a pas ralentis. Quand tu termines un match à Baie-Comeau avec 46 lancers, il n’y a pas grand-chose à dire. » 

Apprentissage 

Dans le clan baie-comois, le pilote Jean-François Grégoire a reconnu que les deux buts accordés lors de jeux de puissance avaient fait mal.

« Ils nous ont mis beaucoup de pression dans notre territoire, et des fois les choses vont vite. Cela fait partie de l’apprentissage », a répété le patron derrière le banc. 

Victime d’un deuxième revers de suite à la maison, le Drakkar vient de boucler une séquence intense de quatre parties en six jours avec une récolte de trois points sur une possibilité de huit. 

« Malgré des effectifs réduits, nous avons amassé des points sur la route. Les joueurs sont peut-être plus calmes à l’extérieur. Aujourd’hui, quelques petites erreurs ne nous ont pas aidés, mais les jeunes continuent d’apprendre. »  

En bref 

  • Pier-Olivier Roy a réussi l’autre but des vainqueurs en désavantage numérique.
  • Le capitaine du navire Jacob Gaucher a marqué les deux filets face au gardien William Rousseau en plus d’atteindre le plateau des 20 buts cette saison. Son premier filet du match (inscrit en désavantage numérique) lui a permis de récolter son 100e point en carrière dans la LHJMQ.
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.