/news/education
Navigation

Manicouagan: une pénurie de chauffeurs d’autobus scolaire pourrait compliquer la vie des parents

Coup d'oeil sur cet article

Le transport scolaire pourrait être touché, voire inexistant certains matins, en raison du manque criant de chauffeurs d’autobus scolaire dans la Manicouagan, a averti le Centre de services scolaire de l’Estuaire.

Les parents seront avisés le plus tôt possible par différents moyens, dont les réseaux sociaux, en vue de la préparation d'un plan de rechange.

Même le directeur d’Autobus Manic, Mario Gallant, a décidé de retourner sur le siège du conducteur pour éviter des bris de service. Il estime que le métier n'est pas assez valorisé et souligne que sa liste de remplaçants est vide. Pour devenir chauffeur d’autobus scolaire, il faut détenir un permis de classe 2, ce qui peut prendre jusqu’à trois mois de formation.

À ces problèmes s’ajoutent ceux de la moyenne d’âge élevée des chauffeurs en place et de l’augmentation du taux d’absentéisme.

Autobus Manic et Autobus de l’Estuaire dénombrent 55 chauffeurs dans la Manicouagan.