/sports/hockey/remparts
Navigation

Un joueur des Remparts testé positif à la COVID-19

Il s’agit du tout premier cas dans la LHJMQ cette saison et l’athlète serait asymptomatique

Un joueur des Remparts testé positif à la COVID-19
Photo Didier Debusschere

Coup d'oeil sur cet article

La LHJMQ n’échappe finalement pas à la vague de COVID-19 qui touche le monde du sport. Un joueur des Remparts de Québec a été déclaré positif à la COVID-19 et placé en isolement préventif, mercredi. 

• À lire aussi: Le «Greek Freak» a la COVID-19

• À lire aussi: Confiance renouvelée pour Pier-Olivier Roy

Tous les autres membres de l’organisation, y compris le personnel d’entraîneurs, ont reçu des résultats de tests négatifs, a annoncé la ligue.

Il s’agit du premier cas de COVID-19 diagnostiqué dans le circuit cette saison. 

Le joueur, dont l’identité n’a pas été dévoilée, serait asymptomatique, selon ce qu’a appris Le Journal. 

« À la suite de la déclaration du cas positif, nous avons enclenché les étapes prévues dans notre protocole et fait passer des tests à tous les intervenants dans l’environnement de l’équipe », a informé l’adjoint au commissaire, Martin Lavallée, par voie de communiqué. 

« Puisque les résultats des tests sont tous négatifs, les activités de l’équipe peuvent se poursuivre », a-t-il aussi indiqué. 

Les Remparts ont encore deux matchs à disputer avant la pause de Noël. 

Ils seront à Victoriaville pour y affronter les Tigres, vendredi, puis à Drummondville pour une rencontre face aux Voltigeurs, samedi.

L’équipe devait tenir une séance d’entraînement mercredi, mais celle-ci a été annulée la veille. 

Les Diables rouges seront de retour sur la patinoire du Centre Vidéotron jeudi matin. 

La ligue y avait goûté

Les activités de la LHJMQ avaient été perturbées par plusieurs diagnostics de COVID-19 lors de la dernière saison, disputée sans spectateurs – sauf en finale – dans des environnements protégés, aussi appelés « bulles ».  

Le début des séries éliminatoires avait notamment été repoussé par des cas chez les Remparts et les Olympiques de Gatineau. 

Avant le début de la présente campagne, la ligue avait confirmé que tous les joueurs et le personnel de ses 18 formations devraient être doublement vaccinés pour prendre part aux activités. 

Les joueurs du circuit ont toutefois repris une vie normale, a expliqué mercredi au Journal Karl Jahnke, chef de l’exploitation, des communications et du marketing de la LHJMQ. 

« Les joueurs ne sont pas dans une bulle. C’est comme dans le hockey mineur, a-t-il commenté. Les joueurs sont dans leur famille d’accueil, mais ils doivent respecter les règles de distanciation et le port du masque lorsque nécessaire. »

La situation est plus critique dans la Ligue de hockey junior de l’Ontario, qui a reporté deux matchs des Otters d’Érié en raison de l’éclosion de 13 cas parmi les joueurs de l’équipe. 

Tous sont asymptomatiques ou souffrent de légers symptômes. 

À cela s’ajoute la douzaine de joueurs contaminés chez les Wolves de Sudbury au début décembre. 

Cette vague de cas a forcé le report de six rencontres, mais l’équipe devrait reprendre ses activités jeudi.