/news/education
Navigation

Des parents garderont les enfants à la maison

Des élèves seront absents pour les derniers jours de classe

Quebec
Photo d’archives, Stevens LeBlanc Des parents d’élèves du primaire et du secondaire de partout au Québec ont décidé de retirer leurs enfants des classes d’ici le congé des Fêtes, question de prudence.

Coup d'oeil sur cet article

Même si aucune fermeture d’école n’est décrétée la semaine prochaine, des parents ont tout de même décidé de garder leurs enfants à la maison afin de réduire les risques qu’ils ne contractent le virus à quelques jours de Noël.

• À lire aussi: Aucune fermeture d’école hâtive envisagée avant Noël

• À lire aussi: Voici ce qui va changer: le guide des mesures sanitaires qui entreront en vigueur lundi

Les trois enfants de Joanie Hamel ne vont plus à l’école depuis jeudi. Plusieurs cas de COVID-19 ont été déclarés dans leur école située à Saint-Raymond, dans Portneuf, et la classe de l’un d’entre eux a été fermée. 

Les parents ont donc réaménagé leur horaire de travail et leurs congés des Fêtes pour pouvoir les garder tous à la maison pour les prochains jours.

« On va être prudent avant, pour voir notre famille proche pendant la période des Fêtes », explique Mme Hamel.

Elle est loin d’être la seule, indique Nicolas Prévost, président de la Fédération québécoise des directions d’établissement d’enseignement. « On a déjà des parents qui ont commencé à retirer leurs enfants », a-t-il indiqué.

Il ne s’agit toutefois pas d’une « vague généralisée », mais il faut s’attendre à ce que les absences soient plus nombreuses la semaine prochaine. « Ça se peut qu’il n’y ait pas beaucoup d’élèves en classe », laisse-t-il tomber.

Dans certaines écoles secondaires, des examens sont toutefois prévus.

Des parents qui auraient préféré garder leurs enfants à la maison se résignent à faire un choix « difficile ».

« Ce sont des examens qui vont compter pour beaucoup dans le bulletin de janvier », affirme Martin Gagnon, dont les jumeaux fréquentent l’école secondaire Cardinal-Roy, à Québec, en quatrième secondaire.

  • Écoutez l’entrevue de Benoit Dutrizac avec Simon Landry, enseignant au secondaire dans la région de Montréal sur QUB radio : 

Près d’une école sur deux

Au cours des derniers jours, le virus s’est frayé un chemin dans près de la moitié des écoles de la province.

Des cas actifs sont recensés dans 47 % des établissements scolaires, selon le dernier bilan provincial, alors que 33 écoles sont fermées ou partiellement fermées.

Plusieurs parents ont toutefois poussé un soupir de soulagement jeudi en apprenant que le calendrier scolaire demeurait inchangé au primaire, malgré la hausse importante du nombre de cas positifs. 

D’autres parents estiment qu’il faudra de toute façon apprendre à vivre avec le virus.

Les deux enfants de Marie-Pier Jodoin, qui habitent en Montérégie, iront à l’école la semaine prochaine même si cette éducatrice en milieu familial aurait pu les garder à la maison.

« Avec la sortie des tests rapides en pharmacie, il suffit de faire confiance à notre entourage », affirme-t-elle.

À VOIR AUSSI: