/news/coronavirus
Navigation

Omicron force Legault à reculer: 10 personnes maximum au réveillon de Noël

Le nouveau variant gâche la fête, les mesures sont resserrées et les partys sont limités à 10 personnes

Coup d'oeil sur cet article

C’était écrit dans le ciel. La résurgence de l’épidémie de COVID-19 oblige François Legault à reculer sur les allègements annoncés pour Noël et à resserrer plusieurs mesures, pour une deuxième année consécutive. Le réveillon sera finalement limité à 10 personnes au lieu de 20 et, à compter de lundi, la capacité d’accueil des bars, restaurants, salles de spectacles et amphithéâtres sera encore coupée de moitié.

• À lire aussi: Voici ce qui sera permis et interdit dès lundi

• À lire aussi: Canadien: le match de ce soir présenté à huis clos au Centre Bell

«Je n’ai pas des bonnes nouvelles à vous annoncer», a déclaré d’entrée de jeu le premier ministre, lors d’un point de presse tenu exceptionnellement sur le coup de 18h. 

Jeudi, un nombre record de 3700 cas positifs ont été détectés, a rapporté en soirée M. Legault, après avoir reçu de nouvelles projections de l’Institut national d'excellence en santé et en services sociaux (INESSS) qui laissent poindre un dépassement de la capacité hospitalière dès le début janvier.

Photo Agence QMI, Joël Lemay

«Il faut dire la vérité aux Québécois: depuis quelques jours, on a vu le nombre de cas presque doubler. On veut être capables de continuer de soigner nos gens dans les hôpitaux et c’est la balance des inconvénients. [...] La situation est critique.»

Après avoir «récompensé» les Québécois la semaine dernière en autorisant des rassemblements de 20 personnes à compter du 23 décembre, c’est donc le retour à la case départ, avec un maximum de 10 convives pour fêter Noël et le jour de l’An. 

«Dans cette bataille qu’on mène, ce n’est pas suffisant, la vaccination», s’est aussi résigné à dire M. Legault, en appelant l’ensemble des Québécois à la prudence, en leur demandant de réduire leurs contacts de 50%.

Priorité à la troisième dose

Même si les non-vaccinés ont plus de chances de contracter le virus et de finir à l’hôpital, les personnes adéquatement vaccinées sont aussi à risque, s’est inquiété M. Legault. 

L’administration de la 3e dose, qui devient «la priorité» du gouvernement, sera accélérée, au risque même d’un certain délestage. L’intervalle entre la deuxième et la troisième dose, qui était fixé à six mois, est ramené à trois mois. 

Photo Agence QMI, Joël Lemay
  • Écoutez le commentaire de l’ex-animatrice Myriam Ségal au micro de Geneviève Pettersen sur QUB radio

Pas de messe de Noël sans vaccin

Quant au resserrement des mesures sanitaires, il y a plus. La capacité d'accueil des commerces non essentiels est ramenée à 50%.

De plus, pour aller à la messe de Noël cette année, il faudra montrer son passeport vaccinal.  

La même exigence sera imposée aux visiteurs et aux proches aidants qui se rendent dans un CHSLD ou une résidence privée pour aînés.

Les activités extérieures et la pratique de sports restent permises, mais tous les tournois devront être annulés à compter de lundi.

L’organisation du Canadien a dû disputer son match de jeudi soir au Centre Bell sans aucun spectateur. 

Photo Agence QMI, Joël Lemay

François Legault, qui a réitéré sa confiance en Horacio Arruda, s’est défendu de ne pas avoir vu venir la situation.

Lorsqu’il a recommandé d’augmenter la limite des rassemblements privés à 20 personnes pour Noël, très peu de cas du variant Omicron avaient été détectés, a rappelé le directeur national de santé publique.

«Est-ce que je me suis trompé, si j’avais su aujourd’hui qu’on annonçait ça, peut-être que je ne l’aurais pas fait», a reconnu Dr Arruda.  

  • Écoutez Yasmine Abdelfadel et Dominic Vallières sur QUB radio:    

«Je ne suis pas là pour gagner un concours de popularité. [...] Quand on demande aux Québécois de faire un effort, ce n’est pas pour me faire plaisir, c’est pour éviter des conséquences graves pour les individus et [dans] [...] nos hôpitaux.» – François Legault, premier ministre du Québec

Photo Agence QMI, Joël Lemay

 

Voici ce qui va changer                                                     

  • Maximum de 10 personnes dans une résidence privée, même pour le temps des Fêtes.                            
  • Interdiction des partys de bureau, de la danse et du karaoké.                            
  • Retour du masque en classe.                            
  • La rentrée à l’école secondaire est reportée au 10 janvier. De fait, tous les niveaux scolaires reviendront sur les bancs d’école le même jour.                            
  • Les tournois sportifs sont annulés à partir de lundi.                            
  • Maximum de 50% de la capacité dans les commerces non essentiels, incluant les bars et les restaurants.                            
  • Maximum de 50% de la capacité dans les salles de spectacle et les amphithéâtres.                            
  • Maximum de 50% de la capacité dans les églises et instauration du passeport vaccinal.                            
  • Les entreprises qui le peuvent doivent se mettre en télétravail.                            
  • Accélération de l’administration de la 3e dose, en commençant par les 60 ans et plus.                                                      

– Avec la collaboration de Geneviève Lajoie, Bureau parlementaire et Vincent Larin, Agence QMI

À VOIR AUSSI: