/lifestyle/family
Navigation

Mission accomplie

US-TECHNOLOGY-GAMING-MICROSOFT-HALO-XBOX
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

On l’attendait depuis plus d’un an. Ardemment. Impatiemment. Et notre patience a été largement récompensée. Master Chief reprend aujourd’hui du service dans Halo Infinite, une aventure pétaradante et grisante qui remplit chacune de ses promesses. 

Halo et Xbox vont de pair, et ce, depuis désormais 20 ans. C’est en effet sur la toute première génération de console Microsoft que Master Chief est d’abord débarqué, apportant sa pierre à l’édifice des jeux de tirs à la première personne. Depuis, les deux noms sont pratiquement indissociables.  

On devait donc, logiquement, pouvoir renouer avec l’univers de Halo au moment même où on a déballé la nouvelle Xbox Series S|X, en novembre 2020. La pandémie en aura voulu autrement, occasionnant délais et complications dans le développement du jeu. 

Dynamique et enlevant

On retrouve enfin aujourd’hui Master Chief (ou 117, pour les intimes) quelques mois après les événements Halo 5. Son vaisseau anéanti à la suite d’une cuisante défaite face aux Parias, notre héros met le camp vers un anneau inconnu dans l’espoir de trouver les fragments de mémoire de l’intelligence artificielle Cortina. 

L’intrigue, on l’avoue, ne révolutionne rien. En fait, elle s’avère plutôt rudimentaire, donnant à ce Halo Infinite des allures de prologue, du moins d’un point de vue narratif. Mais cette légère déception est rapidement éclipsée par le gameplay dynamique, voire nerveux, qui épate notamment lors des combats. 

Ces derniers sont franchement enlevants et satisfaisants, le joueur disposant d’un arsenal extrêmement étendu d’armes en tout genre. À ce sujet, la prise en main est extrêmement fluide avec ses commandes instinctives qui rallieront autant les initiés que les novices. 

Souci du détail

Les environnements – qu’on peut explorer à notre guise dans ce monde semi-ouvert – sont tout aussi époustouflants. On a visiblement porté un soin méticuleux à recréer les entrailles d’un vaisseau ou encore les vallées luxuriantes, et ça paraît. Bref, Master Chief et ses univers n’auront jamais été aussi vibrants d’un point de vue esthétique. 

On avoue toutefois avoir eu toutes les misères du monde à apprivoiser les mécaniques de contrôle de différents véhicules mis à la disposition de notre héros pour naviguer à travers cet univers. De la Mangouste au Banshee, en passant par le Phacochère ou encore le Spectre, on a échappé plusieurs soupirs – et quelques jurons – à tenter de dompter ces moyens de transport. 

N’empêche, gageons que Halo Infinite saura tenir les fans occupés tout au long du congé des Fêtes... et même dans les mois à venir. 

  • Halo Infinite ★★★★☆

Maintenant disponible sur Xbox Series S|X et Xbox One.