/sports/hockey
Navigation

Hockey Québec annule des matchs

Le directeur général de Hockey Québec, Jocelyn Thibault
Photo Agence QMI, Toma Iczkovits Le directeur général de Hockey Québec, Jocelyn Thibault

Coup d'oeil sur cet article

Hockey Québec a aussi pris la décision mardi de suspendre tous les matchs des organisations qu’elle sanctionne jusqu’au 9 janvier au moins, même si la fédération n’y était pas contrainte par les restrictions gouvernementales en vigueur en ce moment.

• À lire aussi: La LNH encore sur pause

« C’est génial d’avoir eu l’option de disputer des matchs, mais avec la situation [de la COVID-19] au Québec, je pense que notre conseil d’administration a pris la bonne décision », a dit mardi le directeur général Jocelyn Thibault, en point de presse. 

Il n’est pas encore certain si ces matchs sont reportés ou simplement annulés. Cela dépendra de l’évolution de la situation sanitaire au cours des prochaines semaines, a laissé savoir Hockey Québec. 

D’autres changements à venir ?

Selon les directives émises par le gouvernement jeudi, il était possible pour Hockey Québec de tenir des matchs, mais pas des tournois. 

Certains organisateurs de tournois qui devaient se dérouler au début janvier avaient d’ailleurs pris la décision la semaine dernière d’annuler leur événement. C’est notamment le cas du 48e Tournoi pee-wee (M13) de Saint-Hyacinthe, où 86 équipes devaient jouer du 6 au 16 janvier. 

À Québec, la direction du Tournoi international de hockey pee-wee étudie la possibilité de reporter l’événement, prévu du 9 au 20 février, à mai 2022, a appris Le Journal

« Il est difficile de dire pour l’instant si les tournois prévus plus tard, comme à la fin janvier, devront aussi être annulés », a regretté M. Thibault. 

Quelques éclosions de COVID-19 ont été répertoriées à la suite de matchs ou d’entraînements cet automne, mais de façon générale, le DG se dit « très satisfait » de la façon dont les formations ont limité la propagation. 

Les entraînements permis

Les entraînements demeurent pour leur part permis, a précisé M. Thibault,
mais il faudra que les clubs qui en tiendront se conforment aux règles de la Santé publique. 

Ainsi, un maximum de 25 participants – joueurs et entraîneurs compris – pourra être sur la patinoire en même temps. Sur le banc, la distanciation de deux mètres devra être respectée et les vestiaires ne pourront pas être occupés à plus de 50 % de leur capacité. 

Les séances seront tenues à huis clos, mais chaque joueur pourra être accompagné d’un parent doublement vacciné. 

À voir aussi 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.