/finance/business
Navigation

Les salaires de certains augmentent plus vite que l'inflation

businessman saving money concept. hand holding coins putting in jug glass
lovelyday12 - stock.adobe.com

Coup d'oeil sur cet article

Les salaires augmentent plus vite que l’inflation dans plus de la moitié des professions que suit Statistiques Canada, ce qui renforce la perspective d’une augmentation des taux d’intérêt à court terme pour calmer la surchauffe économique. 

Alors que l’inflation était de 4,7% en novembre, le salaire moyen offert au Canada a augmenté de 9,9% pour les aides-infirmiers, aides-soignants et préposés aux bénéficiaires au troisième trimestre.

Les manœuvres en construction ont pour leur part bénéficié d’une hausse de 13,2% en un an, tandis que les vendeurs du commerce de détail ont vu leur salaire moyen grimper de 8,9%. Les cuisiniers eux se sont vus offrir 8,7% de plus qu’un an plus tôt.

Ces professionnels ont donc reçu des augmentations suffisantes pour compenser l’augmentation du coût de la vie.

Pénurie de main-d’œuvre

Ces hausses de rémunérations sont dopées par une pénurie de main-d’œuvre historique.

Le nombre total de postes vacants a atteint un sommet jamais vu au troisième trimestre 2021 : 912 600 postes n’avaient pas trouvé preneur, soit 349 700 de plus qu’au cours de la même période en 2019, avant la pandémie.

C’est au Québec, en Ontario et en Saskatchewan que le problème s’accentue le plus rapidement, indique Statistique Canada.

À l’échelle du pays, cinq secteurs sont particulièrement affectés : les services d’hébergement et de restauration, les soins de santé et l’assistance sociale, la construction, le commerce de détail et la fabrication.

Inflation

Le gouverneur de la Banque du Canada, Tiff Macklem, a souligné plus d’une fois que les données de l’emploi jouaient un rôle clef dans sa gestion du taux directeur qui est actuellement à son niveau plancher de 0,25 %.

En octobre, M.Macklem a spécifié garder un œil sur les hausses de salaire qui, si elles se généralisaient, risqueraient de doper l’inflation puisque les entreprises augmenteraient leurs prix pour payer davantage leurs employés.