/news/coronavirus
Navigation

Noël est sauf, les rassemblements limités dès le 26 décembre

Coup d'oeil sur cet article

Parce qu’ils ont droit à «un peu de bonheur», les Québécois pourront se rassembler à dix à Noël, mais François Legault conseille la grande prudence aux aînés et demande aux non-vaccinés de rester chez eux.

• À lire aussi: Voici ce qu’on sait sur les symptômes d’Omicron

• À lire aussi: Le Québec enregistre un nombre record de cas avec 6361 nouvelles infections

• À lire aussi: Principales mesures: ce qui est permis les 24 et 25 décembre

Lors d’une conférence de presse très attendue, le premier ministre a annoncé qu’il maintenait le statu quo pour les festivités du 24 ou du 25 décembre, même si le portrait sanitaire s’assombrit de plus en plus et que la province a enregistré un record absolu 9000 cas de contamination mercredi.

À compter de dimanche, les rassemblements dans les résidences privées seront alors limités à six personnes ou les occupants de deux résidences, tout comme aux tables dans les restaurants.

François Legault invite tout de même les Québécois «qui sont capables de reporter ces fêtes à le faire».

Il ajoute un avertissement aux personnes de 60 ans et plus de faire particulièrement attention. «Si vous tenez à aller dans une réunion, il faut savoir qu’il va y avoir un risque», a-t-il insisté, signalant qu'ils représentent 70% des hospitalisations.

«Restez chez vous»

Aux non-vaccinés, qui constituent à peine 10 % de la population, mais environ 50 % des hospitalisations, François Legault leur demande carrément : «pour le Québec, s’il vous plaît, restez chez vous».

Le gouvernement n’exclut plus de rendre obligatoire la vaccination des récalcitrants et «s’il faut aller plus loin, bien on n’hésitera pas de le faire», ajoute le ministre de la Santé, Christian Dubé.

Deux organismes de santé publique qui conseillent le gouvernement (l’INSPQ et l’INESSS) ont prédit le dépassement des capacités hospitalières d’ici trois semaines.

La table était donc mise pour un resserrement plus drastique des mesures, ce qu’a décidé d’écarter François Legault, confiant de l’impact de son annonce : «On pense que c’est suffisant pour garder le contrôle dans les hôpitaux, mais on ne va pas hésiter dans les prochains jours d’ajouter des mesures s’il faut le faire».

Capacité atteinte

Confronté aux files monstres devant les centres de dépistage dont la capacité maximale est officiellement atteinte, le directeur national de santé publique, le Dr Horacio Arruda, a ajusté ses recommandations.

Seules les personnes symptomatiques et qui n’ont pas accès aux tests rapides distribués en pharmacie doivent s’y rendre, a-t-il décrété. Dans le cas où l’on obtient un résultat positif à un test rapide réalisé à la maison, mieux vaut tenir pour acquis que l’on a la COVID-19 et s'isoler pour dix jours.

Quant aux 3e doses de vaccin, Québec a bon espoir d’en accélérer le rythme d’administration. Déjà, 8000 volontaires ont répondu à l’appel du ministre Dubé sur la plateforme Jecontribue, ce qui devrait permettre d’atteindre les 100 000 injections par jour.

Malgré tout, le réseau de la santé doit s’attendre à délester une partie de ses activités. «Il n’y aura aucun délestage d’opérations dites urgentes, a toutefois assuré Christian Dubé. Mais je veux être transparent : il y a des Québécois qui vont se faire appeler pour se faire reporter leur chirurgie.»

Qu’est-ce qui est permis et quand?

Voici les principales mesures annoncées par le gouvernement Legault jeudi afin de faire à la montée fulgurante des cas de contamination à la COVID-19 dus au variant Omicron.

Le 24 et le 25 décembre

Maximum de 10 personnes vaccinées dans une résidence privée.

Se limiter à un soir de festivité, si possible.

Si des personnes de 60 ans et plus sont présentes, il leur est conseillé de garder le masque, conserver une distance de 2 mètres avec les autres convives, et même d'ouvrir une fenêtre de temps à autre pour aérer.

À compter du 26 décembre

Maximum de 6 personnes ou les occupants de deux résidences dans une maison privée, un chalet ou une salle louée.

Capacité des tables réduite aussi à 6 personnes ou les occupants de deux résidences dans les restaurants.

Accélération des 3e doses de vaccin

Malades chroniques, éducatrices en CPE, proches aidants, travailleurs de la santé peuvent prendre rendez-vous maintenant, tout comme les personnes âgées de 65 ans et plus.

Les personnes de 60 ans et plus pourront prendre rendez-vous dès lundi prochain le 27 décembre.

Dépistage limité

Centre de dépistage : réservés aux personnes avec symptômes qui n’ont pas accès aux tests rapides.

En cas de résultat positif : vous devrez appeler vous-mêmes les personnes avec qui vous avez été en contact.

Si un test rapide donne un résultat positif à la maison : tenir pour acquis que l’on est infecté et s’isoler. Plus besoin de faire confirmer l'autotest par un autre test en centre de dépistage.

Si en contact avec une personne infectée : s’isoler pour 10 jours, passer un test seulement advenant l’apparition de symptômes.

À VOIR AUSSI               

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.