/news/coronavirus
Navigation

Un avertissement aux non-vaccinés pour Noël

Coup d'oeil sur cet article

Avec le choix de ne pas être vacciné contre le coronavirus vient des devoirs, dont celui de ne pas se rassembler pour le réveillon, avertit un intensiviste.

« Les personnes qui ont choisi d’exercer le droit à la liberté de ne pas se faire vacciner devraient aussi exercer le devoir qui vient avec, c’est-à-dire qu’ils sont 15 fois plus à risque de rentrer à l’hôpital, ils sont plus contagieux quand ils sont malades, ils sont plus à risque d’héberger l’Omicron de façon asymptomatique », a énuméré le pneumologue Mathieu Simon.

« Je ne me suis pas fait vacciner, bien je reste chez moi pour Noël et pour le jour de l’An, parce que j’ai choisi de ne pas me faire vacciner et d’être un danger pour ceux que je vais croiser et pour la société en général », a résumé le médecin de l’IUCPQ à Québec.

« Je n’ai aucun problème avec l’idée de quelqu’un qui ne veut pas se faire vacciner, mais qu’il prenne les responsabilités qui viennent avec son choix », a-t-il précisé.

Prudence pour les vaccinés

Chez les individus vaccinés, malgré le risque moins élevé de complications, le variant Omicron invite aussi à la prudence pour les rassemblements des Fêtes, a de son côté expliqué le directeur de santé publique de la Capitale-Nationale, André Dontigny. 

La limite autorisée est de dix personnes, mais « le moins on est, mieux c’est », et « surtout, ne multipliez pas ces événements-là », a-t-il recommandé, en conseillant de prioriser la famille et les amis proches seulement.

Un blizzard

« Si vous prenez la route en plein été et qu’il est marqué “Limite à 100 km/h”, vous avez une bonne voiture, une bonne visibilité, allez-y ; mais là, on traverse un blizzard, vous êtes en pneus d’été, la chaussée est glacée. Si vous pouvez rester à la maison, restez à la maison. Si vous devez prendre la route, restez dans votre droite et ne roulez pas à 100 km/h, même si c’est permis », a imagé le Dr Mathieu Simon.

« Avoir dix personnes à la table au réveillon de Noël, c’est un risque majeur. Chaque personne atteinte de l’Omicron va générer cinq nouvelles infections », a-t-il souligné.


Le CIUSSS de la Capitale-Nationale a informé jeudi que les cliniques de dépistage de son territoire affichent complet pour les prochains jours. De plus, un problème technique empêchait d’ajouter des rendez-vous dans le système. Les personnes qui ont eu un résultat positif à un test rapide doivent s’isoler et n’ont pas besoin de se rendre dans une clinique de dépistage.