/lifestyle/columnists
Navigation

Les soupes aux légumes sous la loupe

Traditional thick sweet potato soup with lentils close up in a b
Photo Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

L’hiver venu, une bonne soupe aux légumes est toujours gage de réconfort. En prime, c’est une belle façon d’augmenter notre consommation de légumes. Si les soupes maison à base de légumes de saison représentent assurément le meilleur choix, plusieurs soupes prêtes-à-réchauffer sont offertes en épicerie. Tour d’horizon des meilleurs choix !  

NOTRE ANALYSE

▶ Dix produits ont fait l’objet de ce banc d’essai. La portion de référence utilisée est de 250 ml, soit une portion de 1 tasse. 

Par portion, les soupes aux légumes analysées fournissent :

  • Entre 40 et 90 calories
  • Entre 340 et 890 mg de sodium
  • Entre 6 et 19 g de glucides 
  • Entre 1 et 4 g de protéines
  • Entre 0 et 1,5 g de gras
  • Entre 1 et 3 g de fibres
  • Entre 2 et 45 % de vitamine A
  • Entre 0 et 15 % de vitamine C 

Le meilleur choix

Traditional thick sweet potato soup with lentils close up in a b
Photo courtoisie

La soupe aux légumes Commensal, vendue fraîche, se distingue nettement des autres produits analysés pour ce banc d’essai. C’est donc le seul choix qui répond à tous les critères pour faire notre palmarès. Cette soupe affiche la teneur en sodium la plus faible de tous les produits évalués, soit 340 mg de sodium par portion (15 % VQ). Sa teneur en fibres, soit 3 g, est supérieure à la moyenne. De plus, sa liste d’ingrédients est courte et épurée et ne contient aucun sucre ni additif. Un excellent choix !   

Le compromis 

Traditional thick sweet potato soup with lentils close up in a b
Photo courtoisie

Bien qu’elle soit considérablement plus salée (610 mg) que le choix précédent, la soupe aux légumes du jardin Le Grand, vendue fraîche, affiche aussi une liste d’ingrédients impeccable. Pas étonnant qu’elle soit la plus riche en vitamine A (45 % VQ) et en vitamine C (15 % VQ). Avec la présence de pois chiches, c’est aussi la soupe qui apporte le plus de protéines (4 g) et qui compte parmi les plus riches en fibres (3 g).   

Les moins bons choix 

Traditional thick sweet potato soup with lentils close up in a b
Photo courtoisie

Avec 890 mg de sodium (soit 40 % de l’apport maximal journalier), la soupe aux légumes Lipton, vendue en sachet, est la plus salée du banc d’essai. Sa liste d’ingrédients n’est pas à la hauteur des soupes fraîches : Fécule de maïs, légumes déshydratés (tomates, pois, carottes, oignons), nouilles de blé, extraits secs de sirop de maïs, sucre, sel, glutamate monosodique, paprika, gomme de guar, huile de tournesol, persil séché, dioxyde de silicium. Elle apporte aussi peu de fibres. 

Traditional thick sweet potato soup with lentils close up in a b
Photo courtoisie

Si la soupe en conserve Sélection a retenu notre attention pour sa teneur en sodium raisonnable (480 mg), elle a perdu sa place pour sa liste d’ingrédients qui est bien garnie d’additifs (glutamate monosodique, pyrophosphate et acide de sodium).  

Traditional thick sweet potato soup with lentils close up in a b
Photo courtoisie

Avec 750 mg de sodium (31 % VQ) et une liste d’ingrédients signalant la présence de glutamate monosodique, de colorant caramel et de saveur, la soupe Campbell’s, vendue en conserve, ne se classe pas bien. Elle compte parmi les plus riches en glucides (19 g) et en sucres (7 g) du banc d’essai. 

 

Traditional thick sweet potato soup with lentils close up in a b
Photo courtoisie

Enfin, la soupe en conserve Habitant figure aussi parmi nos mauvais choix. Elle contient 760 mg de sodium (32 % VQ) et la même quantité de glucides et de sucres que le choix précédent. Par contre, sa liste d’ingrédients est beaucoup plus intéressante que la Campbell’s et sa teneur en fibres est distinctive (3 g).  

Les soupes maison 

Cuisiner sa soupe à la maison est toujours une option gagnante. Pourquoi ne pas cuisiner une soupe chaque week-end, question d’en avoir toujours sous la main ? Pour gagner du temps, on peut opter pour le mélange de légumes à soupe jardinière Florette ou encore les poireaux tranchés et lavés Cultures de Chez Nous ! En choisissant un bouillon sans sel ou affichant l’allégation faible teneur en sodium, notre soupe sera assurément moins salée que celles du commerce. Ajoutez des lentilles ou encore des fèves rouges pour en faire une soupe-repas qu’il suffira d’accompagner de craquelins de grains entiers et de fromage pour en faire un repas équilibré et complet.