/entertainment/tv
Navigation

«La cour est pleine!»: un nouveau projet familial et communautaire

«La cour est pleine!»: un nouveau projet familial et communautaire
PHOTO COURTOISIE RADIO-CANADA

Coup d'oeil sur cet article

Après la construction d’une minimaison dans leur cour, le couple Jean-Nicolas Verreault et Jannie-Karina Gagné ainsi que leurs filles Mia, Marie-Simone et Romy, sont de retour dans l’Extra de Tou.tv avec un nouveau projet qui a, cette fois, une portée communautaire.

• À lire aussi: Une coconceptrice de Passe-Partout s’est éteinte

«La minimaison c’est un poumon pour respirer, mais le lendemain de la construction de cette maison-là, nos enfants se sont réveillés avec les mêmes besoins», a rappelé Jean-Nicolas Verreault en entrevue avec l’Agence QMI.

L’aînée, Mia, est autiste de haut niveau et vit avec un trouble d’anxiété généralisée, un TDAH et des troubles d’apprentissage. Marie-Simone, la cadette, a un syndrome de Gilles de la Tourette, un TDAH et des troubles d’apprentissages. Romy est benjamine et est née avec des malformations causées par le syndrome de Nager.

«La cour est pleine!»: un nouveau projet familial et communautaire
PHOTO COURTOISIE RADIO-CANADA

Pour la deuxième saison, les Verreault-Gagné ont sacrifié leur abri auto pour y construire une pièce multisensorielle annexée à leur maison, destinée à recevoir des spécialistes (ergothérapeute, orthopédagogue, orthophoniste) pour soutenir leurs filles, mais aussi les autres enfants du quartier avec des besoins semblables.

«C’était important pour nous que la salle réponde aux besoins de nos enfants, que ce soit pour faire des devoirs, pour relaxer, pour faire des arts ou pour des réunions avec les spécialistes, et qu’elle réponde aussi le plus possible à d’autres enfants de notre quartier qui ont besoin de rencontrer un orthopédagogue ou un ergo, pour diviser les coûts avec les parents», a mentionné Jean-Nicolas.

«Il y a une partie de cette pièce-là qui est dédiée aussi à notre fille Mia avec laquelle on veut créer une certaine autonomie, mais on ne veut pas l’avoir trop loin non plus. Comme ça, elle peut recevoir des clients, parce qu’elle a fait son cours de sourcils et d’ongles», a ajouté le comédien qui a notamment tourné dans «Toute la vie» et «Je voudrais qu’on m’efface».

La deuxième saison ne s’est cependant pas faite en criant ciseau.

«Ce n’était pas un oui tout de suite et ça prit du temps avant qu’on trouve la bonne avenue. Ce n’était pas évident de rembarquer dans cette espèce de tourbillon de construction, de recherches de partenaires, de recherches d’argent, et tout ce stresse-là, en plus des tournages qui sont quand même intrusifs.»

Mais de voir que la pièce fonctionne, a eu l’effet d’un baume pour la famille.

«Notre cuisine et notre salon c’était un peu une sorte de vortex d’énergie et on n’avait pas de possibilité de relaxer. Et là, on a vu nos filles passer des heures dans leurs espaces, ce qui n’était jamais arrivé ou presque», a souligné Jean-Nicolas.

«Simone fait des heures et des heures de bricolage et de dessin. Je ne l’ai jamais vu passer tant de temps sur ses dessins. On a même réussi à faire des devoirs. Avant je n’arrivais qu’à faire 20 ou 30 minutes, maintenant on peut passer 1 heure, même plus.»

«C’est énorme pour nos filles, et de les voir faire leur truc et qu’on ait chacun nos espaces ça été extraordinaire. On ne pensait pas que ça allait fonctionner comme ça et aussi rapidement», a avoué le comédien.

Pour la suite, le couple entend continuer d’identifier les enfants du quartier avec des besoins pour les faire bénéficier des spécialistes qui se déplacent dans leur nouvelle pièce multisensorielle.

«La prochaine étape c’est de ne plus avoir de la construction pour un bout», a dit en riant Jean-Nicolas. «On respire, on utilise la salle et on est très dans le moment présent, surtout avec la situation de la COVID», a-t-il fait savoir.

Les six épisodes de la deuxième saison de «La cour est pleine!», produite par KOTV, sont disponibles dans la section Véro.tv d’ICI Tou.tv Extra depuis le 16 décembre.

À VOIR AUSSI

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.