/news/currentevents
Navigation

Le coroner enquêtera sur le décès de Jean-Marc Vallée

Le célèbre réalisateur avait acquis cette résidence secondaire la semaine dernière

Berthier-sur-Mer
Photo Dominique Lelièvre Le réalisateur Jean-Marc Vallée, 58 ans, a été retrouvé sans vie dans une magnifique maison ancestrale qu’il venait tout juste d’acheter à Berthier-sur-Mer

Coup d'oeil sur cet article

BERTHIER-SUR-MER | La mort subite du réalisateur québécois primé Jean-Marc Vallée, décédé dans une maison ancestrale achetée il y a quelques jours seulement, fera l’objet d’une enquête du coroner. 

• À lire aussi: Un petit coin de paradis non loin de Québec

• À lire aussi: Décès du réalisateur: Jean-Marc Vallée en 10 œuvres phares

Le cinéaste de 58 ans a été retrouvé inanimé le lendemain de Noël dans sa nouvelle résidence secondaire, située dans la tranquille municipalité de Berthier-sur-Mer, dans Chaudière-Appalaches, par un ami avec lequel il devait souper.

Le réalisateur Jean-Marc Vallée
Photo d'archives
Le réalisateur Jean-Marc Vallée

Selon son entourage, le réalisateur des films Café de Flore et Dallas Buyers Club était en excellente forme physique et toujours passionné par son métier. 

« À l’âge qu’il avait, il aurait pu faire une autre dizaine de films. C’était sa vie, raconter des histoires », s’est désolée son ex-conjointe, la scénariste Chantal Cadieux. 

Un coroner enquêtera sur les circonstances de son décès, car ni son âge ni son état de santé ne laissaient présager une mort aussi subite.

Contrairement au personnage du père dans le film C.R.A.Z.Y., il affectionnait tout particulièrement Noël, précise Mme Cadieux.

Le décès remonterait à la journée de Noël.

Un coup de cœur

Selon nos informations, Jean-Marc Vallée avait acquis cette demeure datant de la Nouvelle-France et le terrain voisin pas plus tard que le 20 décembre dernier, pour la somme de 1,5 million. 

Déjà propriétaire d’une maison à Montréal, il comptait en faire une résidence secondaire. L’endroit offre une vue époustouflante sur le fleuve Saint-Laurent.

Habitué aux feux roulants de Hollywood, le réalisateur aurait eu un « coup de cœur » pour les lieux sereins en bordure du fleuve, selon une source proche de la famille.

« Il était très fier de cette maison-là, il disait que ça lui permettrait de décrocher complètement. Malheureusement, il n’en aura pas profité longtemps », laisse tomber Chantal Cadieux, la mère de ses deux fils. 

Hier, les hommages soulignant le talent de Jean-Marc Vallée ont déferlé, provenant autant de la critique internationale que des grandes vedettes d’ici et de Hollywood.

« Déjà, on sait que son œuvre va traverser le temps », a affirmé son grand ami et cinéaste Denis Villeneuve.

Attaché au Québec

Malgré sa renommée à l’étranger, Jean-Marc Vallée a toujours eu un attachement pour le Québec, s’entourant d’artisans du cinéma d’ici à la première occasion.

« Il pouvait partir pendant plusieurs mois pour travailler et vivre au soleil à [Los Angeles]. Mais il revenait toujours », a souligné Mme Cadieux. 

— Avec la collaboration de Cédric Bélanger et Laurent Lavoie

Quand le coroner entre en jeu  

Seulement de 7 % à 8 % des décès au Québec sont soumis au Bureau du coroner chaque année. Or, plusieurs raisons peuvent forcer le déclenchement d’une enquête :   

  • L’identité du défunt ou la raison de sa mort sont inconnues.   
  • Des circonstances violentes sont impliquées, comme un accident, un homicide, un suicide, ou lorsqu’il y aurait eu négligence.   
  • Une enquête est aussi déclenchée pour les raisons mentionnées plus haut lors du rapatriement d’un corps au Québec.   
  • Lorsque la dépouille d’une personne morte au Québec doit être transportée à l’extérieur de la province.   
  • Dans le cas où un décès surviendrait dans un centre de réadaptation, un pénitencier, un poste de police, une garderie ou une famille d’accueil, entre autres.      

Source : Bureau du coroner du Québec

À VOIR AUSSI 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.