/news/coronavirus
Navigation

Deux points d’entrée des maritimes fermés, car trop d'employés sont positifs

Services frontaliers
Photo Archives, Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

L’Agence des services frontaliers (ASFC) a annoncé mercredi la fermeture de deux points d’entrée des provinces maritimes, car trop d’employés ont reçu un diagnostic positif à la COVID-19.

• À lire aussi: Deux fillettes jetées du haut d’un mur à la frontière États-Unis-Mexique

Le premier point d’entrée est celui de Bathurst, au Nouveau-Brunswick, et le second est celui de Charlottetown, à l’Île-du-Prince-Édouard, où le nombre d’employés en temps normal se compte sur une poignée de main.

Une porte-parole de l’ASPC a confirmé qu'il s'agissait des deux seuls points d’entrée au pays actuellement fermés pour cette raison.

C’est la première fois que des points d’entrée au pays doivent être fermés par manque de personnel en raison de la COVID-19, confirme l’ASPC.

Malgré tout, les services restent disponibles, à distance, aux citoyens qui doivent faire affaire avec ces points d’entrée. Ils pourront communiquer avec le point d’entrée de Moncton au 506-851-7021.

«L’ASFC continuera de tenir le public au courant de cette situation et de tout autre changement apporté aux services frontaliers», a-t-on fait savoir.

À VOIR AUSSI 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.