/sports/soccer/cf-montreal
Navigation

Alistair Johnston et le CF Montréal : une association naturelle

Coup d'oeil sur cet article

Le parcours d’Alistair Johnston vient former une jolie boucle avec le CF Montréal, car c’est dans la grande région métropolitaine qu’il a fait connaissance avec le ballon rond.

«Mes premiers souvenirs de soccer ont été vécus avec le Lakeshore Soccer Club, a-t-il noté avec enthousiasme, jeudi, lors d’une visioconférence organisée par l’équipe. C’est comme si ça formait une boucle.» 

Durant son enfance, Johnston a en effet habité pendant trois ans avec sa famille dans l’Ouest-de-l’Île avant de déménager en Ontario, à l’âge de 7 ans, soit en banlieue de Toronto.

À propos de son passage dans la région de Montréal, il en conserve son amour pour le soccer, mais aussi un français étonnant. Johnston a d’ailleurs pu développer sa maîtrise de la langue en fréquentant, après le déménagement, une école primaire en immersion française.

«Je ne parle pas aussi bien que je le voudrais, mais je suis très bon pour écouter, a-t-il indiqué en riant. Avec l’équipe nationale canadienne, quand je suis assis près d’un gars comme Samuel [Piette], je lui demande de me parler en français.»

Vantant aussitôt les qualités de meneur de Piette, Johnston précise connaître déjà plusieurs joueurs chez le CF Montréal, à commencer par Kamal Miller, auprès duquel il a grandi dès l’école secondaire avant de le suivre jusque dans l’équipe canadienne.

«Kamal a un an de plus que moi, il a été un modèle pour moi, a mentionné Johnston. En grandissant, je voulais faire comme Kamal. C’est un joueur fantastique et une bonne personne.»

Le pays bien représenté

Avec Johnston, le CF Montréal ajoute un autre jeune joueur canadien à son effectif, ce qui a séduit l’athlète de 23 ans au moment de son transfert en provenance du Nashville SC, en début de semaine.

«Montréal a une équipe remplie de promesses, a souligné Johnston. C’est une formation plaisante à regarder, j’aime le style de jeu. Il y a plusieurs jeunes et ils sont nombreux à venir du Canada. C’est excitant de faire partie de ça. Jouer chez moi, dans mon pays, est quelque chose que je voulais faire.»

«L’équipe a payé 1 million $ [comme montant d’allocation générale] pour m’obtenir et comme joueur de soccer, c’est bien de se joindre à une équipe où l’on se sent désiré, a ajouté le défenseur. Ce n’est pas que je ne me sentais pas désiré à Nashville, mais Montréal semblait vouloir déplacer des montagnes pour m’avoir.»

Un logement à trouver  

Ayant déjà obtenu un nouveau contrat de deux saisons avec le CF Montréal, comprenant deux années d’option pour 2024 et 2025, Johnston sera de passage dans la métropole québécoise la semaine prochaine pour se trouver un logement.

«Samuel m’a déjà conseillé en me disant que les jeunes de l’équipe habitaient surtout au centre-ville, près du Vieux-Port. On va voir», a laissé savoir le jeune homme.

Rappelons que le CF Montréal amorcera son camp préparatoire le 10 janvier avec les tests médicaux. Par ailleurs, l’équipe nationale canadienne doit aussi entamer sa préparation pour ses trois prochains matchs de qualification pour la Coupe du monde, entre le 27 janvier et le 2 février.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.