/news/health
Navigation

Les hôpitaux toujours plus sollicités à Québec

Les hospitalisations ont augmenté de 1075 % en deux semaines

Coup d'oeil sur cet article

La pression est de plus en plus grande sur les hôpitaux de la Capitale-Nationale, où le nombre de patients soignés pour la COVID-19 est presque 12 fois plus important qu’il y a deux semaines.

• À lire aussi: Changement de mesures: Québec joue avec nos nerfs

Le nombre de personnes hospitalisées est passé de 8 le 20 décembre à 94 lundi dernier, selon les données les plus récentes de l’Institut national de santé publique du Québec, une augmentation de 1075 % en deux semaines.

Du côté de Chaudière-Appalaches, avec 84 hospitalisations, dont 12 aux soins intensifs, la région n’a jamais eu autant de lits occupés par des gens traités pour le coronavirus depuis le début de la pandémie.

Le nombre de patients a plus que doublé en une semaine et a été multiplié par sept en deux semaines.

Délestage

Le délestage se poursuit alors que rien ne laisse croire à un ralentissement de cette tendance à court terme et que les directions ne peuvent se fier au nombre de cas rapporté quotidiennement, qui est sous-estimé.

Au CHU de Québec, qui doit composer avec l’absence de 655 travailleurs, le plan de contingence va de l’avant comme prévu aujourd’hui, avec 300 chirurgies reportées et 10 000 consultations dans les cliniques externes sont remises à plus tard ou réalisées en télémédecine, chaque semaine.

Le CISSS de Chaudière-Appalaches, lui, maintient un ralentissement de l’ordre de 50 % de ses activités, et n’a eu d’autre choix que de rappeler dans les derniers jours 14 travailleurs positifs, mais asymptomatiques, selon le protocole en vigueur.

Policiers infectés

D’autre part, la Ville de Québec a révélé mardi que près de 10 % de ses effectifs en sécurité publique sont retirés temporairement en raison de la COVID-19, tout en rassurant que la situation est actuellement « sous contrôle » et n’entraîne aucune rupture de service.

Au Service de police de la Ville de Québec (SPVQ), 84 employés sur 886 sont infectés ou en isolement préventif. De son côté, le Service de protection contre l’incendie affirme que « toute la couverture de risque est assurée » même si 50 employés sur 464 sont touchés.

Le SPVQ a par ailleurs indiqué avoir remis 20 constats d’infraction pour le non-respect du couvre-feu durant la fin de semaine, dont plusieurs en lien avec une manifestation le soir du 31 décembre.

– Avec la collaboration de Nicolas Saillant