/news/coronavirus
Navigation

Préparation en vue d’une quatrième dose au Saguenay–Lac-Saint-Jean

Préparation en vue d’une quatrième dose au Saguenay–Lac-Saint-Jean

Coup d'oeil sur cet article

La Santé publique du Saguenay–Lac-Saint-Jean se prépare déjà à l’éventualité d’une quatrième dose du vaccin contre la COVID-19.

• À lire aussi: Québec met la main sur une quantité importante de tests rapides

«Le mandat qu'on m'a donné et que je donne aux équipes, c'est qu’on garde nos sites ouverts. On a réservé nos sites pour une longue période. On se prépare, s'il y avait une 4e dose. On fait notre planification sur du moyen et long terme. On n'est pas juste sur les prochains mois», a confirmé le responsable régional de la vaccination, Marc Thibault.

Jusqu'à maintenant, 38% de la population de la région a reçu trois doses. C'est dans les plus hauts taux du Québec alors que le taux de la province est, pour sa part, à 31%.

«On est sur le podium. On est dans les trois meilleures régions depuis le début», a ajouté M. Thibault.

Actuellement, tous les efforts sont mis pour accélérer la troisième injection. Les pharmaciens aussi pédalent fort puisqu’ils ne chôment pas depuis le 20 décembre.

«On voit que c'est très achalandé. La vaccination bat son plein», a indiqué Yann Gosselin-Gaudreault, pharmacien au Familiprix Linda Gaudreault d’Alma.

Cette pharmacie, à elle seule, administre entre 100 et 200 vaccins par jour. «Vacciner, c'est une chose, mais il y a aussi remplir le registre, accueillir les gens et prendre les rendez-vous. Donc, ça apporte aussi une tâche administrative. La COVID, c'est comme un long marathon. Il ne faut pas s'essouffler, mais c'est parsemé de petits sprints intermédiaires. On est dans un sprint présentement. Avec la troisième dose, on essaie le plus possible de répondre aux exigences», a précisé le pharmacien.

Les clients rencontrés sur place apprécient la vitesse d’obtention de rendez-vous comparativement à celle des cliniques de vaccination. Certains, qui ont été piqués mardi, auraient pu devoir attendre jusqu’en février pour obtenir leur immunisation dans une clinique du système publique.

Au Saguenay–Lac-Saint-Jean, l'objectif est d'atteindre maintenant un rythme de 32 000 vaccins par semaine, en plus des pharmacies, pour avoir couvert les 180 000 citoyens de 18 ans et plus à la fin février.

Les compagnies Rio Tinto et Produits forestiers Résolu pourraient à nouveau contribuer à l'effort, comme elles l’avaient fait lors des doses précédentes.

«Il y a des entreprises qui vont pouvoir aussi vacciner leurs employés. On est en discussion présentement avec certaines entreprises qui souhaitent nous aider aussi», a expliqué Marc Thibault.

À VOIR AUSSI 

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres