/news/coronavirus
Navigation

Vacances annulées: «c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase»

Coup d'oeil sur cet article

La décision de Québec d’annuler les vacances du personnel de la santé fait grandement réagir la présidente de la FIQ, Julie Bouchard.

• À lire aussi: Vol de retour annulé pour les influenceurs québécois sur le party

«C’est la goutte qui vient faire déborder le vase. Parce que depuis tout le début de la 5e vague, c’est extrême difficile pour l’ensemble des professionnelles en soin. En plus, on vient appliquer l’arrêté ministériel qui a été plus que dévastateur pour l’ensemble des professionnelles en réseau. Et là, on vient dire que peut-être on va annuler vos vacances», soutient la présidente.

Une mauvaise option

Cette décision vient exacerber une situation déjà explosive dans le système de santé.

«Est-ce que c’est la bonne option? La réponse est non, car le personnel souffre déjà d’épuisement. Les équipes de soins sont épuisées, sont fatiguées, elles ont besoin de ces vacances-là pour refaire le plein d’énergie et revenir», réitère Julie Bouchard.

La présidente de la FIQ soutient que cet arrêté est une imposition qui transgresse tous les prorogatifs du gouvernement. Elle rappelle également que la détérioration du système de santé est la cause de cette décision, car depuis des années, l’ensemble du réseau souffre d’une pénurie de main-d’œuvre.  

Des recours sont en places depuis plusieurs mois pour contester cet arrêté, qui, rappelons-le, a été appliqué pour la première fois durant la première vague.

À VOIR AUSSI  

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres