/news/coronavirus
Navigation

Les non-vaccinés refusés à la SAQ et à la SQDC dès le 18 janvier

Québec imposera le passeport vaccinal dans les salons de coiffure

Coup d'oeil sur cet article

L’étau se resserre sur les non-vaccinés, qui n’auront plus accès aux succursales de la SAQ et de la SQDC dès le 18 janvier. Québec imposera également d’ici peu le passeport vaccinal à d’autres commerces non essentiels comme les salons de coiffure.

• À lire aussi: Vers un record de 3000 hospitalisations d’ici deux semaines

• À lire aussi: Québec devrait annoncer des mesures qui toucheront les non-vaccinés

« S’ils ne veulent pas se faire vacciner, qu’ils restent chez eux ! » a lancé jeudi le ministre de la Santé, Christian Dubé.

Le « raz-de-marée Omicron » déferle sur le Québec, qui se dirige vers un record de plus de 3000 hospitalisations, dont plus de 400 aux soins intensifs, selon les plus récentes projections.

Une situation qui force le gouvernement Legault à imposer de nouvelles restrictions aux personnes qui n’ont pas été vaccinées contre la COVID-19 et qui représentent désormais plus de la moitié des hospitalisations aux soins intensifs.

  • Écoutez la rencontre Foisy-Dutrizac avec Philippe-Vincent Foisy et Benoit Dutrizac sur QUB Radio:   

À compter du 18 janvier, les clients devront présenter leur preuve de vaccination à l’entrée de la SAQ et la SQDC. Les amateurs de vin et de cannabis qui n’ont pas relevé leur manche devront se contenter de l’achat en ligne.

« Ce n’est qu’un début », a prévenu le ministre Dubé. Le passeport vaccinal s’appliquera éventuellement à d’autres commerces non essentiels, comme ceux qui offrent des services corporels.

« On est en train de discuter avec l’industrie pour que l’ensemble des services non essentiels soient impactés par cette mesure-là », a-t-il renchéri. Il espère ainsi convaincre les récalcitrants à se faire inoculer. Les épiceries et les pharmacies ne seront pas visées.

Dubé n’imite pas Macron

De l’autre côté de l’océan, le président français Emmanuel Macron a provoqué un tollé en disant vouloir « emmerder » les non-vaccinés en limitant leur accès à certains plaisirs de la vie, comme les restaurants et les musées. Christian Dubé s’est bien gardé de tomber dans le piège.  

« Je comprends qu’on pourrait être tenté de dire que ça serait plaisant de les emmerder, [...], mais moi je pense que le premier objectif, c’est de limiter les contacts et le deuxième, c’est de les protéger contre eux-mêmes », a-t-il dit, prudent.   

  • Écoutez la chronique de l’analyste politique Marc-André Leclerc sur QUB radio   

Trois doses pour le passeport vaccinal 

La solution pour protéger le système de santé, c’est la vaccination. C’est pourquoi Christian Dubé a aussi annoncé son intention d’élargir le passeport vaccinal à trois doses.

Mais cette nouvelle mesure n’entrera pas en vigueur demain matin, puisqu’il faut laisser le temps aux Québécois de recevoir leur dose de rappel, ce qui pourrait prendre plusieurs semaines. 

À compter de vendredi, les Québécois âgés de 45 ans et plus peuvent prendre rendez-vous pour leur troisième injection. Mais ceux qui ont 18 ans ne pourront le faire avant le 17 janvier.

C’est sans compter les gens qui contracteront la maladie avant leur rendez-vous et devront patienter huit semaines avant de pouvoir recevoir leur dose de rappel.

« On n’imposera pas la troisième dose dans le passeport [vaccinal] tant que tout le monde n’aura pas eu le temps de se faire vacciner », a assuré le ministre.   

Québec accélère la prise de rendez-vous pour la dose de rappel 

Les personnes déjà admissibles à la 3e dose 

  • Usagers des CHSLD et RPA
  • Travailleurs de la santé
  • Personnel de la sécurité publique
  • Enseignants et personnel des écoles
  • Inspecteurs dans les domaines de l’agriculture, des pêcheries et de l’alimentation
  • Personnel d’abattoirs
  • Inspecteurs en santé et sécurité de la CNESST
  • Personnel des palais de justice qui ne peut faire du télétravail ainsi que les membres de la magistrature
  • Résidents des communautés isolées ou éloignées
  • Personnes dialysées, ayant un système immunitaire affaibli ou vivant avec une maladie chronique
  • Femmes enceintes de tout âge
  • Proches aidants
  • Tous les citoyens âgés de 50 ans et plus

À venir

  • Vendredi : 45 ans et plus
  • 10 janvier : 40 ans et plus
  • 12 janvier : 35 ans et plus
  • 14 janvier : 25 ans et plus
  • 17 janvier : 18 ans et plus

À VOIR AUSSI...  

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.