/finance
Navigation

Jusqu'à 6 % de hausse: préparez-vous à payer plus pour votre lait d’ici

Les hausses de prix qui touchent toutes les régions vont atteindre 6%

Coup d'oeil sur cet article

Le refrain commence à être connu : les Québécois doivent se préparer à payer plus cher à l’épicerie cette année. Le dernier produit de la liste est le lait.

• À lire aussi: Cinq conseils pour faire diminuer sa facture d’épicerie

Sans tambour ni trompette, une hausse de 4 % à 6 % du prix du lait au détail a été décrétée en décembre par la Régie des marchés agricoles et alimentaires du Québec (RMAAQ).

L’augmentation touche toutes les régions du Québec. Le facteur le plus déterminant dans la hausse est le pourcentage de matière grasse. Ainsi, le prix augmente un peu plus pour le lait qui contient 3,25 % de matière grasse que pour celui qui en contient 2 %. 

Le 2 litres de lait 3,25 % passera donc de 4,06 $ à 4,28 $ dès le 1er février prochain. 

« C’est raisonnable, dans les circonstances. C’est plus élevé que d’habitude, mais je m’attendais à pire », indique Sylvain Charlebois, directeur du Laboratoire de recherche en sciences analytiques agroalimentaires de l’Université Dalhousie.

Chaque année, la RMAAQ doit fixer le prix du lait à la suite de représentations des acteurs de l’industrie, comme le Conseil des industriels laitiers du Québec ou encore les Producteurs de lait du Québec. 

« L’absence de représentations de la part de groupes de défense des consommateurs » lors des audiences de la RAAMQ en novembre 2021 n’est pas étrangère à la hausse marquée, écrivent les régisseurs dans leur décision. 

Les producteurs avaient obtenu en octobre dernier une augmentation du prix à la ferme de 8,4 %, ou 0,06 $ le litre, de la part de la Commission canadienne du lait (CCL).   

  • Écoutez La Rencontre Daoust-Martineau avec Yves Daoust, directeur de la section Argent du journal de Montréal et du Journal de Québec, sur QUB radio :    

Plus coûteux à produire

Les Producteurs de lait du Québec défendent la hausse que devront payer les consommateurs en avançant que « les hausses d’intrants ont été beaucoup plus importantes que 8,4 % en 2021 ».  

« Dans le contexte actuel des hausses de prix, 4 à 6 %, c’est quand même modéré », assure le directeur des communications François Dumontier, qui ajoute que les producteurs québécois doivent demeurer rentables.

Il évoque la hausse du prix de l’alimentation des vaches, des engrais et du carburant, entre autres. 

M. Dumontier rappelle aussi que l’indice des prix à la consommation pour les produits laitiers a augmenté moins rapidement que pour l’ensemble des aliments au Canada au cours des 5 dernières années.

De 2016 à 2021, le prix a fait un bond de 7,4 %. Pendant ce temps, celui de la viande a bondi de 11,8 % et celui des œufs, de 20,6 %. 

« Quand on compare à ce qui se passe dans le reste de l’alimentation, la hausse du prix du lait est raisonnable », dit-il.

Jocelyne Thibault, une Montréalaise croisée à l’épicerie hier, n’est pas tout à fait d’accord. 

Jocelyne Thibault, qui faisait son épicerie au Maxi, dans le quartier Rosemont hier, a dit vouloir continuer à acheter du lait québécois même si le prix des aliments, ça commence à être « l’enfer », à son avis.
Photo Julien McEvoy
Jocelyne Thibault, qui faisait son épicerie au Maxi, dans le quartier Rosemont hier, a dit vouloir continuer à acheter du lait québécois même si le prix des aliments, ça commence à être « l’enfer », à son avis.

« C’est l’enfer, le prix de la bouffe, et là, c’est au tour du lait », lance-t-elle. 

Elle n’achètera pas du lait qui vient d’ailleurs pour autant. 

« J’achète toujours du lait québécois et je vais continuer à le faire », dit-elle. 

Son amoureux, diabétique, est un bon consommateur de lait.

« J’aime mieux qu’il se prenne un bon verre de lait qu’un verre de liqueur », rigole-t-elle.  

Un échantillon des hausses de prix               

LAIT 3,25 %* 


2021 2022
1 L 1,89 $ 2,17 $
4 L 7,80 $ 8,24 $

LAIT 2 %* 


2021 2022
1 L 1,98 $ 2,08 $
4 L 7,50 $ 7,89 $

*prix maximum au détail

À voir aussi  

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.