/sports/huntfish
Navigation

Mauricie: Il n'y aura pas de grande chasse aux dindons sauvages

Coup d'oeil sur cet article

Il ne faut pas s'attendre à ce que le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs autorise une grande chasse aux dindons sauvages en Mauricie pour en abaisser les populations.

• À lire aussi: Une municipalité touchée par une inquiétante invasion de dindons sauvages

Le ministère préconise des solutions moins extrêmes pour les contrôler et les éloigner comme «le recours à des répulsifs, le retrait des sources de nourriture, la facilitation de l'accès des chasseurs aux terres privées et les prédateurs naturels», a appris TVA Nouvelles vendredi.

Le ministère est d'avis que la présence des gros volatiles est plus visible en hiver puisqu'ils se regroupent pour manger dans des champs dénudés.

Cela peut entraîner «l'impression d'une plus forte densité de population», toujours selon le gouvernement. Il est toutefois admis qu'il y a «croissance de la population de dindons sauvages dans l'ensemble de cette zone [la MRC des Chenaux] et la population y est maintenant bien établie».

L'UPA de la Mauricie est perplexe devant les solutions proposées, puisque les dindons sauvages constituent une nuisance pour les agriculteurs.

«Le gouvernement dit qu'il n'y a pas lieu de s'alarmer. C'est parce que ce ne sont pas eux qui ont les problèmes. Ce sont les agriculteurs. Nous, ça fait cinq ans qu'on le décrie aux hautes instances et rien ne bouge», a tempêté Jean-Marie Giguère, le président de la Fédération de l’UPA de la Mauricie.

Lui-même en est victime sur ses terres de Shawinigan. Les gros oiseaux ont notamment, avec leurs griffes, déchiré des pellicules de plastique emballant des ballots de foin laissés à sécher sur les champs durant l'hiver. 

Cela a eu pour conséquence de faire pourrir ce fourrage servant à nourrir le bétail.

M. Giguère estime que ces dernières années, les populations de dindons sauvages ont été multipliées par cinq sur le territoire de la Mauricie.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.