/weekend
Navigation

Activités culturelles: quoi voir ce week-end

Only Murders in the Building
Photo courtoisie Only Murders in the Building

Coup d'oeil sur cet article

Voici quelques suggestions d’activités culturelles à faire ce week-end.  

Le bal des enfants 

L’Orchestre symphonique de Montréal offre jusqu’au 10 janvier, en webdiffusion gratuite, la 8e édition du Bal des enfants enregistré le printemps dernier à la Maison Symphonique. Un spectacle pour toute la famille où l’OSM, sous la direction du chef Thomas Le Duc-Moreau, interprète des extraits d’œuvres de Grieg, Elgar, Bartok, Bizet, Nielsen, Liszt, Dvorak et Tchaïkovski. Le magicien Daniel Coutu offre quelques numéros tout au long de la prestation. Une belle façon d’initier les enfants à la musique classique.

► Où : lepointdevente.com 

— Yves Leclerc

Only Murders in the Building 

On vous met au défi de ne pas regarder en rafale les dix épisodes de cette délicieuse série sur fond d’humour noir. L’intrigue ? Trois habitants d’un même édifice, passionnés de balados d’enquête, s’unissent pour créer leur propre émission à la suite d’un meurtre survenu dans leur chic immeuble. Steve Martin et Martin Short sont – comme toujours – hilarants et Selena Gomez ajoute une touche colorée à ce parfait et improbable trio. Vivement la saison 2 !

► Où : Sur Disney +

— Sarah-Émilie Nault

Dexter : New Blood 

On était sceptique à l’idée d’un retour de Dexter sur nos écrans, huit années après que la célèbre série de Showtime a quitté les ondes. Et on l’avoue, on a mis quelques épisodes avant d’adhérer à cette nouvelle proposition. Mais c’est fait : on est devenu accro. Si bien qu’on meurt d’impatience de voir ce qu’il adviendra de Dexter Morgan – pardon, Jim Lindsay – dans le dernier épisode de cette saison. Vous n’êtes pas à jour dans ces nouvelles aventures du sympathique meurtrier américain ? Pas de soucis. Il vous reste assez de temps pour dévorer les neuf premiers épisodes – offerts via l’application Crave – en attendant la finale, diffusée dimanche soir. 

► Où : Dimanche 21 h, sur Crave

— Bruno Lapointe