/entertainment/tv
Navigation

«Les dix de 2021»: Isabelle Racicot fait des rencontres inspirantes

Coup d'oeil sur cet article

Isabelle Racicot est gonflée à bloc en ce début d’année après avoir rencontré plusieurs personnalités qui l’ont inspirée pour l’émission spéciale «Les dix de 2021». 

• À lire aussi: Isabelle Racicot en mission

Pour dresser un palmarès de ces Québécois qui ont marqué la dernière année, il a fallu faire des choix. C’est sans aucun doute la portion la plus difficile de l’exercice. Ainsi, d’une cinquantaine de personnes identifiées au départ, un comité de 15 personnes a dû élaguer la liste pour ne retenir que 10 noms.

C’est le cas de l’ex-maire Régis Labeaume, qui a dirigé Québec pendant 14 ans, de la joueuse de tennis Leylah Fernandez, finaliste au US Open à New York en septembre dernier, et du Montréalais Mamadi Fara Camara, qui a été arrêté par erreur en janvier 2021 par le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM). Pour connaître l’identité des sept autres, il faut regarder l’émission ce samedi sur ICI Télé.

«Régis Labeaume m’a dit des choses qu’il n’avait jamais dites», a indiqué Isabelle Racicot en entrevue. «C’est une belle entrevue, il a été extrêmement généreux.»

PHOTO COURTOISIE

Les 10 personnes choisies sont présentées par trois experts – la spécialiste en communication Martine St-Victor, l’historien Laurent Turcot et le sociologue Jean-Philippe Warren –, qui expliquent pourquoi on les a sélectionnées pour l’émission produite par Pamplemousse Média. Certaines sont des incontournables, d’autres des surprises, mais qui valent la peine que l'on s'assoit pour les écouter, a dit l’animatrice.

Comme le rendez-vous ne dure que 90 minutes, Isabelle Racicot n’a pu s'entretenir avec chacun d’entre eux. Elle dit toutefois avoir été inspirée à la fois par les personnalités et les présentations faites par les experts, parlant d’«un feel good show» pour bien démarrer 2022.

PHOTO COURTOISIE

«On fait des découvertes, on est emballés, on revient sur certaines choses, on apprend comment ces personnes ont vécu leur année, il y a plein d’affaires là-dedans. On reste dans le positif, mais on réfléchit, notamment avec Mamadi Fara Camara. Comme être humain, il a été transformé et j’avais envie d’aller à sa rencontre, presque un an après les événements, voir où il en était rendu. On le voit avec ses enfants, avec sa conjointe, c’est une belle entrevue lumineuse.»

Arrêté en janvier 2021 et incarcéré pendant six jours, M. Camara a été libéré et a reçu des excuses du SPVM, mais il a engagé une poursuite de 1,2 million $ contre la Ville de Montréal et la Couronne.

«Il est encore fragilisé et marqué par ce qui s’est passé, mais c’est un homme d’une grande résilience, d’une grande noblesse aussi, a souligné Isabelle. Il sait qu’un jour il va devoir expliquer à ses enfants ce qui s’est passé, et il veut être la personne qui va le faire. Il a beaucoup d’affection pour le Québec, il s’est senti extrêmement soutenu par les gens autour. Je vois que c’est un homme qui a beaucoup cheminé, il reste encore des séquelles, mais je sais qu’il va s’en sortir.»

L’émission «Les dix de 2021» est diffusée le samedi 8 janvier, à 20 h 30, sur ICI TÉLÉ, et est disponible dès le 9 janvier sur Radio-Canada OHdio.

Isabelle Racicot partage par ailleurs la barre de l’émission du retour à la maison de Rythme FM, «Y’est 4h quelque part», avec Sébastien Benoit et José Gaudet.

À voir aussi 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.