/weekend
Navigation

Mieux comprendre l’être humain

C'est humain
Photo courtoisie, Melany Bernier Marie-Soleil Dion

Coup d'oeil sur cet article

Présentée du lundi au jeudi, à Télé-Québec, C’est humain a pour mission de faire comprendre, par l’entremise de la science, les comportements humains.

Animée par Marie-Soleil Dion, l’émission aborde les aspects psychologiques, physiques et sociaux qui sont liés à l’être humain. 

Des experts, spécialistes, médecins, docteurs en psychologie et en neurologie, nutritionnistes, vulgarisateurs scientifiques et politologues font partie d’une équipe d’une douzaine de collaborateurs. On retrouve trois sujets et trois spécialistes par émission. 

« On se demande si c’est utile de parler bébé ou en bébé, on parle de la mémoire, des allergies et on se demande si ça sert à quelque chose de manifester. Des sujets, il y en a à l’infini », a-t-elle fait remarquer.  

Les chroniqueurs Manal Drissi et Meeker Guerrier sont présents, en alternance, pour aborder des sujets à caractère social.

Phil Roy, Pierre Hébert, Kevin Raphael, Bianca Gervais, Mélissa Bédard, Pierre-Yves Lord et plusieurs autres invités participent aux différentes expériences. 

« On s’intéresse à toutes sortes de questions que l’on peut se poser par rapport à l’être humain. Le tout est appuyé par des recherches scientifiques. C’est très rigoureux. C’est une émission pour toute la famille et c’est l’humain en 360 degrés. On apprend des choses » a-t-elle ajouté, lors d’un entretien téléphonique.

Défi d’animation

Dans le premier épisode de la saison, C’est humain aborde l’orientation par les oreilles, l’utilité des doigts qui ratatinent dans l’eau et les dessins que l’on peut observer dans les nuages, les paysages et dans la fumée.

La première saison, qui a été tournée l’automne dernier, est constituée de 24 épisodes. Il pourrait y avoir une deuxième saison. 

Il s’agit, pour Marie-Soleil Dion, d’une première expérience à l’animation. Un défi qui lui permet d’ajouter une corde à son arc.

« C’est différent de ce que j’ai l’habitude de faire. On me connaît surtout pour l’humour, mais l’animation m’intéresse depuis longtemps. Il s’agit de trouver le bon projet et c’était le cas avec C’est humain. Ce projet m’a beaucoup allumée. C’est l’fun de faire quelque chose de différent et j’ai appris beaucoup de choses », a conclu la comédienne.


C’est humain est diffusé du lundi au jeudi, à 18 h 30, sur les ondes de Télé-Québec. L’émission est aussi offerte en rediffusion et sur sa plateforme numérique.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.