/news/coronavirus
Navigation

Le PQ conteste le transfert d’aînés vers les CHSLD

Coup d'oeil sur cet article

Le Parti québécois s’indigne que l’on s’apprête encore à répéter les mêmes erreurs en surchargeant les CHSLD en y transférant des usagers provenant des hôpitaux.

• À lire aussi: Québec veut faire la lutte à la surmédication dans les CHSLD

• À lire aussi: Plus de 4000 résidents infectés: les cas explosent dans les CHSLD et les RPA

La députée de Duplessis et porte-parole du Parti québécois pour les aînés, Lorraine Richard, s’oppose vivement au fait que des établissements de santé débordés par les cas de COVID-19 transfèrent des patients du troisième âgés vers les CHSLD.

Elle déplore que les leçons de la première vague n’aient pas été retenues. «Il semble que le gouvernement n’a pas du tout tiré de leçon de la première vague. On fait les mêmes erreurs encore en surchargeant les CHSLD, comme si on n’avait pas vu les conséquences d’une telle décision!», proteste-t-elle.

La députée péquiste se demande si les CHSLD sont en mesure d’offrir le niveau de soin que requièrent ces ainés. «On risque de surcharger les ressources et de mettre à risque la qualité des soins pour les autres ainés dans le même établissement», s’exclame la députée.

Explications exigées

Mme Richard exige que toute la lumière soit faite sur ce qui a mené à cette décision. Selon elle, il serait grandement étonnant que le CISSS n’ait pas obtenu un aval du ministère de la Santé.

«Il faut impérativement que le gouvernement s’explique sur cette directive. Les ainés ne doivent pas, encore une fois, faire les frais de la mauvaise gestion de la pandémie», conclut la députée de Duplessis.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres