/sports
Navigation

La 56e Finale des Jeux du Québec annulée

Coup d'oeil sur cet article

Une tuile vient de tomber dans le monde du sport québécois. Pour la première fois de son histoire, une finale des Jeux du Québec sera annulée. Les restrictions de Québec ont rendu impossible la tenue de la 56e finale qui devait avoir lieu à Rivière-du-Loup, du 4 au 12 mars. 

«Actuellement, c'est impossible de servir des repas dans des restaurants, a expliqué la directrice générale de Sports Québec, Isabelle Ducharme. Ça nous amène de trop grands défis. D'avoir de l’hébergement dans les classes et de transporter des athlètes jusqu'à Rivière-du-Loup dans des autobus à pleine capacité, c'est également impossible.»

Seulement 16 % des finales régionales, qui servent de qualifications, ont eu lieu au cours des derniers mois. Avant l'arrivée fracassante du variant Omicron. Un coup dur pour les athlètes qualifiés.

«Je suis très déçu. Après deux ans de pandémie, je ne pensais pas qu'on allait annuler les compétitions cette année. Ça va faire trois ans cette année qu'on n'a pas de fin de saison», s’est désolé le patineur de vitesse sur courte piste, Gabriel Charest, qui s'était qualifié pour la finale provinciale.

Cette décision n’avait toutefois rien d’une surprise aux yeux de plusieurs acteurs du milieu du sport amateur. C’est du moins ce qu’a avancé Josée Longchamps, chef de délégation pour l’Est-du-Québec.

«Les dernières éditions des Jeux d'hiver ont donc lieu en 2019. Ce qui signifie qu'une génération d'athlètes n'aura jamais eu la chance d'y participer. Pour plusieurs athlètes, c'était leur dernière chance de participer.»

«L’année 2019, ça commence à dater, on sait qu'il y a quelques fédérations [sportives] qui avaient ajusté les catégories d'âge pour les passages des Jeux de 2021/2022. Est-ce qu'ils pourront le refaire si jamais il y a un report? On le souhaite ardemment.»

Sports Québec envisagerait toutefois un report des Jeux en 2023, mais rien n'est assuré.

«Actuellement, on est dans les études, à savoir comment on peut les réaliser, de quoi on a besoin et si c'est viable de dire qu'on a toutes les conditions gagnantes pour reporter la Finale en 2023.»

Pendant ce temps, les comités organisateurs gardent le cap pour Laval 2022 et Rimouski 2023.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.