/news/currentevents
Navigation

À 18 mois, le petit Éliam attend son nouveau cœur

Coup d'oeil sur cet article

Éliam n’a pas encore deux ans, mais il a déjà passé presque toute son existence au CHU Sainte-Justine où il est en attente d’un nouveau cœur.

«On a su que Éliam avait un bloc cardiaque de 3e degré, c’est une forme d’arythmie qui a mené à une insuffisance cardiaque sévère», raconte sa mère, Sabrina Mercier-Laplante.

«Depuis huit mois, Éliam a un cœur de Berlin, un cœur mécanique. C’est le cœur qui le maintient en vie.»

TVA NOUVELLES

Selon la cardiologue Marie-Josée Raboisson, le temps presse pour le petit garçon.

«Il a eu plusieurs complications de ce cœur de Berlin. Des hémorragies, il a eu des thrombus au niveau de sa veine cardiaque [...] On a eu des patients qui avaient tellement de complications qu’on était malheureusement obligé de les retirer de la liste», explique-t-elle.

L'enfant a été placé sur la liste de greffe, mais les donneurs pédiatriques sont très rares.

L'an dernier, seulement cinq enfants ont reçu un nouveau cœur au CHU Sainte-Justine et trois sont actuellement en attente.

«Il y a seulement 1% des décès qui peuvent mener à un don d’organes», précise la mère d’Éliam.

TVA NOUVELLES

«Les journées où il va bien, je crois à la greffe. Les journées où il ne va pas bien, je n’y crois plus pantoute», ajoute son conjoint, Jimmy Asselin.

Ces parents en attente souhaitent que le gouvernement du Québec améliore le programme de dons d'organes.

«Présentement, on signe notre accord, mais ça serait mieux de signer notre refus [...] La carte d’assurance maladie, on la reçoit aux huit ans. C’est difficile de faire un suivi serré et d’avoir un bon système dans ces conditions-là», fait savoir M. Asselin.

TVA NOUVELLES

Depuis 1984, 99 greffes cardiaques ont eu lieu au CHU Sainte-Justine.

Les parents d'Éliam espèrent qu'il sera le centième.

«L’attente est angoissante. Il n’y a pas de fin. On cherche juste à sortir de l’hôpital avec notre fils.»

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.