/sports/opinion/columnists
Navigation

Carey Price doit revenir

GEN - ENTRAINEMENT DU CLUB HOCKEY CANADIEN DE MONTRÉAL
Photo Martin Alarie Rien ne presse, mais un retour au jeu serait bon pour Carey Price.

Coup d'oeil sur cet article

Carey Price reviendra-t-il au jeu cette saison ? Je ne le sais pas, mais je le souhaite de tout cœur et je crois que ça lui ferait énormément de bien. À mon avis, il doit revenir, mais sans brusquer les choses. 

Évidemment, son retour ne changera rien au destin du Canadien cette saison, mais je ne suis pas de ceux qui disent que la saison est foutue et que donc ça ne sert à rien de le ramener devant le filet. 

Price aura 35 ans l’été prochain : je peux vous dire que rater une saison complète à cet âge, c’est loin d’être l’idéal. Après le lock-out de 2004-05, ça m’a pris du temps avant de retrouver mes moyens et pourtant, j’avais 29 ans et j’avais joué en Suède entre-temps. 

Je crois vraiment que Price doit jouer, ne serait-ce que deux ou trois matchs en fin de saison. Il pourra tester son genou et, mentalement, il en tirera le plus grand bien. Ça l’aidera à passer un plus bel été, surtout s’il pouvait jouer au moins un gros mois. 

Vu l’annulation du tournoi olympique et l’improbabilité qu’une équipe s’intéresse à Price cette saison, il n’y a aucune urgence de le ramener dans l’alignement. Il n’a pas porté l’équipement depuis la mi-décembre et je vois mal comment une équipe aspirante à la coupe Stanley paierait le gros prix pour l’acquérir. 

Beaucoup de questions 

Il y a trop de questions dans son cas. Quel est l’état de son genou ? Quel est son état mental ? Dans quelle forme est-il ? En raison de ces inconnues, sans parler de son lourd contrat et sans savoir s’il veut être échangé ou pas, il y a quelques gardiens qui sont plus intéressants que Price à court terme, comme Marc-André Fleury, Jonathan Quick ou même Jake Allen. 

En fait, je crois que Allen aurait plus de chances d’être échangé que Price si l’offre était bonne. Je le verrais bien seconder Darcy Kuemper au Colorado, Ilya Samsonov à Washington ou Cam Talbot au Minnesota, ou même prendre la position de tête à Edmonton, une équipe qui a désespérément besoin d’un gardien. 

On nage dans l’inconnu

J’espère simplement que Price, Jeff Gorton et Dominique Ducharme ont un plan ou une date de retour au jeu probable, quoique le signal doive venir de Price. L’équipe ne peut lui imposer une date. Seul Price lui-même connaît son état mental ; et s’il a eu besoin du programme d’aide aux joueurs, ce n’est pas banal. 

Le Canadien n’est pas obligé de nous donner une date, mais j’ai l’impression que, présentement, il n’y a pas de plan précis et qu’on nage dans l’inconnu. Évidemment, la pause forcée de 12 jours n’a pas aidé, mais l’état de Price semble être un mystère, même pour l’organisation. 

Se prouver des choses 

Gorton a hâte de savoir à quoi s’en tenir avec son gardien, tant à court terme qu’à long terme. Il aura d’importantes décisions à prendre. Les superbes performances de Price lors des dernières séries éliminatoires semblent si loin derrière. C’est comme s’il devait refaire ses preuves. Alors, avant tout, il doit se prouver à lui-même qu’il peut redevenir le gardien qu’il était il n’y a pas si longtemps. 

Je sais que si j’étais un joueur du Canadien, je serais grandement inspiré de revoir Price dans le vestiaire, dans le gymnase, à l’entraînement et, surtout, dans un match. Il me semble que ça serait la plus belle chose à voir dans cette saison médiocre. Les partisans l’apprécieraient, c’est certain. 

Qu’on le veuille ou non, Price est le général de cette équipe. Espérons surtout qu’il se sente bien et qu’il progresse dans sa démarche personnelle. 

-Propos recueillis par Gilles Moffet

Entrefilets 

Bravo Chantal Machabée ! 

Le Canadien a fait un excellent choix en nommant Chantal Machabée vice-présidente aux communications du Canadien. Elle m’a toujours impressionné par son intégrité et son enthousiasme et je me suis empressé de la féliciter. Elle est aimée du public et elle est très respectée des joueurs ainsi que de ses collègues. Elle informait sans franchir la ligne qui relève du domaine privé des joueurs, et ça, c’est grandement apprécié. Elle va assouplir les « règles » de l’organisation et elle saura établir un nouveau pont entre les joueurs, les médias et les partisans. Montréal reste Montréal,
toutefois, et elle aura à gérer des tempêtes. Ce n’est pas un travail facile. D’un côté, on veut que les joueurs soient transparents, mais lorsqu’ils le sont trop, ça fait souvent la une pendant deux ou trois jours. Rappelez-vous les propos de Jeff Petry avant les Fêtes. Par après, on tente de calmer le jeu. 

DG Académie 

On a eu droit à un autre épisode de DG Académie, la semaine dernière, lorsque Patrick Roy a dit qu’il n’avait pas de rendez-vous, pour annoncer par après qu’il avait rencontré le comité de sélection pour le poste de directeur général. Il a expliqué ses raisons et ça se défend. Tout le monde espérait qu’il serait interviewé, et c’est fait. Les entrevues se poursuivent. À mon avis, on va tomber rapidement à trois candidats. J’ai hâte que ce dossier soit réglé. Par ailleurs, personne n’est surpris de la nomination de Marc Bergevin au poste de conseiller senior chez les Kings de Los Angeles. Voilà une organisation regorgeant de bons hommes de hockey. 

Fucale fait l’histoire ! 

Peu de gardiens peuvent se vanter d’avoir établi un record de la Ligue nationale après seulement trois matchs, mais c’est le cas de Zachary Fucale, des Capitals de Washington, qui a blanchi l’adversaire à ses premières 102 minutes (et 49 secondes) dans la LNH. Bravo ! C’est une belle façon de se faire remarquer. Espérons maintenant que l’ancien espoir du Canadien saura se tailler un poste régulier. Il ne serait pas le premier à s’établir à 26 ou 27 ans. Un bel exemple de persévérance.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.