/misc
Navigation

Emmerder les non-vaccinés au nom de la majorité

SAUDI-FRANCE-POLITICS-DIPLOMACY
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le président français a frappé l’imaginaire la semaine dernière en avouant au journal Le Parisien son intention d’« emmerder les non-vaccinés ».

Comment un président peut-il parler de la sorte à près de 8 % de sa population ? Mais qu’est-ce que ce vocabulaire grossier vient faire dans l’espace public ?

Une stratégie électorale de différenciation

Et si le choix de mot du président Macron n’était pas anodin ?

Si, en disant vouloir « emmerder les non-vaccinés », Emmanuel Macron tentait de se positionner pour la présidentielle imminente ?

Il y a là une occasion intéressante et un angle à exploiter, même si l’aveu du président était accidentel.

Partout dans le monde, les personnes non vaccinées et les antivax sont en minorité. Toutes les personnes vaccinées subissent les conséquences des choix des non-vaccinés. On n’a qu’à regarder le couvre-feu et la fermeture des restaurants qu’on doit endurer au Québec en ce moment.

La question de l’urne, le candidat du vrai monde

En disant qu’il veut « emmerder les non-vaccinés et le faire jusqu’au bout », Emmanuel Macron se porte de facto à la défense de la vaste majorité des Français et dicte la question de l’urne : « Êtes-vous pour ou contre le fait qu’on sévisse enfin contre les non-vaccinés ? »

La politique française est beaucoup plus élitiste que la politique québécoise. On l’entend dans les conférences de presse, les élus s’expriment avec beaucoup plus d’attention. C’est un signe de distinction des classes sociales qui a pour effet pervers d’éloigner les politiciens du plancher des vaches.

Quand le président perd patience et parle presque comme Jos-BasBrun-à-la-cantine, les électeurs peuvent plus facilement se reconnaître. Enfin, un élu qui pense comme nous !

D’un point de vue de relations publiques, il est trop tard pour que Macron revienne sur ses propos. Reste à voir si lui et son équipe arriveront à en tirer profit.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.