/sports/hockey
Navigation

La saga Evander Kane se poursuit de plus belle

La saga Evander Kane se poursuit de plus belle
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le hockeyeur Evander Kane se retrouve au cœur d’une enquête de la Ligue nationale de hockey (LNH) pour une possible violation de son protocole sur la COVID-19. 

• À lire aussi: La coupe Stanley avant l’argent

• À lire aussi: Wideman à la patinoire du coin

Selon ce qu’a indiqué mercredi le journaliste Elliotte Friedman du réseau Sportsnet, le circuit Bettman a informé toutes ses équipes qu’elle avait amorcé des recherches plus poussées relativement à un voyage de l’attaquant. Ce dernier aurait quitté les États-Unis en direction du Canada le 29 décembre, lui qui a été déclaré positif au coronavirus huit jours auparavant.

Dans leur communiqué confirmant la résiliation de leur contrat avec Kane, les Sharks de San Jose avaient précisé que celui-ci a été envoyé sur la voie d’évitement à cause du non-respect des règles de la Ligue américaine de hockey concernant la COVID-19. Soumis au ballottage en novembre, il n’avait pas été réclamé et s’était rapporté au Barracuda de San Jose.

Mardi, Sportsnet a rapporté que l’Association des joueurs avait déposé un grief pour s’opposer à la fin de l’entente liant Kane aux Sharks.

Plus tôt en 2021-2022, le patineur avait écopé d’une suspension de 21 matchs pour avoir violé le protocole de la LNH en fournissant une fausse preuve de vaccination.

McDavid l’accueillerait

Mardi, le directeur général des Oilers d’Edmonton, Ken Holland, a révélé avoir discuté avec l’agent de l’athlète. Au lendemain de cette admission, l’attaquant Connor McDavid s’exprimait à son tour sur la possibilité de voir Kane se joindre à sa formation.

«Evander est un joueur incroyable, a-t-il dit en conférence de presse. Il a connu beaucoup de succès dans les dernières années. Je n’ai pas trop porté attention à ce qui se passe présentement.»

«L’opinion du public est quelque chose qui compte beaucoup, mais nous essayons de gagner des matchs et d’avoir une bonne équipe sur la glace. Si Kenny [Ken Holland] pense qu’il doit faire ça, c’est ce qu’il doit faire», a-t-il aussi dit.

Toujours selon Friedman, le délai nécessaire à la conclusion de la cueillette d’informations de la ligue concernant la possible violation compliquera la vie de Kane. Les Oilers et les autres équipes de la LNH voudront probablement attendre la suite du dossier avant d’embaucher le joueur ayant amassé 49 points en 56 rencontres avec les Sharks durant la dernière campagne.

À VOIR AUSSI :