/sports/football
Navigation

Autre congédiement dans la NFL

FBN-SPO-HOUSTON-TEXANS-V-JACKSONVILLE-JAGUARS
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Les Texans de Houston ont montré la porte de sortie à l’entraîneur-chef David Culley, jeudi, quelques jours après la fin d’une saison désastreuse. 

• À lire aussi: Catherine Raîche DG dans la NFL?

L’organisation a confirmé que le principal concerné a été informé en après-midi qu’il ne reviendra pas à la barre de l’équipe pour une deuxième campagne. La formation texane a présenté une fiche de 4-13 pour conclure dans la cave de la section Sud de l’Association américaine de la NFL.

«J’ai aimé chaque minute en tant qu’entraîneur-chef des Texans de Houston, a confié Culley par voie de communiqué. [...] Je suis déçu que nous n’ayons pas gagné plus de matchs et je n’aurai pas l’opportunité de m’améliorer avec les leçons que j’ai apprises, mais je comprends parfaitement que c’est une décision en fonction des résultats et que je n’en ai pas fait assez.»

Culley, 66 ans, a eu à composer avec quelques tourments durant son court séjour. Le quart-arrière Deshaun Watson s’est retrouvé sur le carreau, ayant été au cœur d’une enquête relative à des accusations d’agression sexuelle. Le vétéran J.J. Watt a été libéré, et des changements ont été réalisés au sein du bureau de direction.

Le coordinateur offensif des Texans, Tim Kelly, s’est aussi fait montrer la porte. La formation de Houston se pencherait d’ailleurs sur la candidature de Jerod Mayo, l’entraîneur des secondeurs des Patriots de la Nouvelle-Angleterre, comme prochain entraîneur-chef.

Ailleurs dans la NFL, Joe Judge (Giants de New York), Vic Fangio (Broncos de Denver), Brian Flores (Dolphins de Miami), Mike Zimmer (Vikings du Minnesota) et Matt Nagy (Bears de Chicago) avaient également écopé chez les instructeurs-chefs.

À VOIR AUSSI :