/world/middleeast
Navigation

Deux officiers de l'armée israélienne tués dans un incident de «tir ami»

Deux officiers de l'armée israélienne tués dans un incident de «tir ami»
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Jérusalem | Deux officiers d'une unité commando de l'armée israélienne ont été tués dans un accident de «tir ami» près d'une base militaire de la vallée du Jourdain en Cisjordanie occupée, dans la nuit de mercredi à jeudi, a annoncé l'armée.  

Les officiers effectuaient une patrouille autour de leur base lorsqu'ils ont été «mal identifiés et tués par erreur par des tirs israéliens», a indiqué l'armée dans un communiqué.

«Immense peine ce matin à l'annonce de la mort de deux officiers de l'unité Egoz», a déclaré le ministre de la Défense Benny Gantz dans un communiqué, ajoutant que l'armée a «lancé une enquête approfondie».

En présentant ses condoléances «au nom de tout le peuple israélien», le Premier ministre Naftali Bennett a promis dans un communiqué que «les leçons qui s'imposent seront tirées» de l'incident.

Selon les premiers détails, rapportés par les médias israéliens, les officiers ont quitté les quartiers d'habitation et se sont dirigés vers la zone d'entraînement autour de 23 heures, probablement pour patrouiller. 

Peu après, ils ont identifié ce qu'ils pensaient être un individu suspect et ont tiré en l'air. Ensuite, un soldat de la même unité, qui était apparemment en patrouille à proximité, a tiré en direction des officiers --qu'il n'avait pas identifiés comme des militaires-- croyant qu'il était sous le feu, tuant deux d'entre eux. 

La semaine dernière deux pilotes israéliens avaient été tués lorsque leur hélicoptère, victime d'un incident technique, s'était abîmé en mer au large de Haïfa.