/news/politics
Navigation

Retour en classe : «S'il vous plait, donnez des outils», dit le PLQ

Coup d'oeil sur cet article

À l’approche du retour en classe, le gouvernement du Parti libéral du Québec demande au gouvernement de donner les outils nécessaires à la population et aux enseignants pour mieux réagir à cette cinquième vague. 

• À lire aussi: Cri du coeur d'une enseignante apeurée

• À lire aussi: Retour en classe dès lundi: le masque en tout temps à l’école

• À lire aussi: Pas d’école en plein air pendant la fermeture

«Apprendre à vivre avec le virus c’est ce qu’on a fait l’automne dernier. Par contre, il y a une différence aujourd’hui. Apprendre à vivre, c’est d’abord le gouvernement qui doit s’assurer que nous avons les outils. Ce n’est pas normal qu’aujourd’hui, il y a 600 000 tests rapides qui sont déployés partout au Québec, mais que les gens n’arrivent pas à les trouver», mentionne la porte-parole en matière d’éducation du Parti libéral du Québec Marwah Rizqy.

De plus, elle ajoute que le gouvernement pourrait faire davantage pour aider les professeurs à se protéger dans les écoles.

«J’étais outré de voir que les masques N95 étaient mis à l’encan alors que les enseignants lèvent la main en disant "donnez-nous le choix, on est capable comme adulte de prendre la décision si oui ou non c’est confortable de porter un masque N95". S’il vous plait monsieur le premier ministre à 15h, donnez des outils» 

En terminant, Mme Rizqy ajoute que lorsque la population commence à sentir que le gouvernement ne fait pas tout ce qu’ils sont capable pour protéger la population, cela peut amener d’autres problèmes.

«Sinon ça génère de l’anxiété et lorsqu’il y a de l’anxiété, le message rentre moins bien au poste et les gens peuvent décrocher et peuvent se dire "ok là, j’ai fait ma part, mais est-ce que le gouvernement à fait leur part?"», explique la porte-parole en matière d'éducation.

Voyez l’entrevue complète dans la vidéo ci-dessus.