/news/currentevents
Navigation

Un ado de 17 ans abattu en pleine rue à Montréal

Coup d'oeil sur cet article

Un adolescent de 17 ans est devenu la première victime de meurtre de l’année à Montréal, abattu de plusieurs projectiles d’arme à feu en pleine rue, jeudi soir, sur le Plateau Mont-Royal.

• À lire aussi - Meurtre d’un ado de 17 ans à Montréal: une voisine aurait vu les suspects déguerpir

• À lire aussi - Meurtre d’un adolescent : une tragédie selon la mairesse

Des policiers ratissaient la scène de crime afin de trouver des indices après qu’un adolescent de 17 ans a été atteint par balle, jeudi, au croisement entre les rues Roy Est et Rivard dans l’arrondissement Le Plateau-Mont-Royal, à Montréal.
Photo Agence QMI, Thierry Laforce
Des policiers ratissaient la scène de crime afin de trouver des indices après qu’un adolescent de 17 ans a été atteint par balle, jeudi, au croisement entre les rues Roy Est et Rivard dans l’arrondissement Le Plateau-Mont-Royal, à Montréal.

La victime se nomme Amir Benayad. 

Le crime a été perpétré deux mois jour pour jour après le meurtre par arme à feu d’un autre adolescent. Thomas Trudel, 16 ans, avait été assassiné sans motif apparent alors qu’il rentrait chez lui à pied, dans le quartier Saint-Michel.

Plusieurs appels ont été faits au 911 jeudi soir, un peu avant 19 h, pour rapporter des coups de feu à l’angle des rue Roy Est et Rivard.

C’est à cet endroit qu’un conflit aurait éclaté entre deux groupes d’individus. À un certain moment, l’un des belligérants a dégainé une arme, avant d’ouvrir le feu. Selon nos informations, Amir Benayad a été atteint de plusieurs projectiles à la poitrine, avant de s’écrouler au sol.

Le jeune homme était conscient à l’arrivée des services d’urgence, tandis qu’un vent de panique s’était emparé de ses amis.

Gravement blessé au haut du corps, Amir Benayad a été transporté d’urgence à l’hôpital, où il a rendu l’âme en cours de soirée.

Quant à l’auteur du meurtre, il a pris la fuite après le crime et les policiers étaient toujours à sa recherche vendredi matin.

Un large périmètre de sécurité a été érigé dans le secteur afin de protéger la scène de crime. Les enquêteurs des crimes majeurs et les techniciens en identité judiciaire sont demeurés sur place toute la nuit et une partie de la matinée pour tenter de recueillir des éléments de preuves et reconstituer le fil des événements.

Amir Benayad est le quatrième adolescent à être assassiné à Montréal au cours des 12 derniers mois.

Le 14 novembre, Thomas Trudel, 16 ans, a été abattu par balle en pleine rue dans ce qui a toutes les apparences d’un meurtre gratuit.

Un mois plus tôt, le 18 octobre, Janai Dopwell-Bailey, 16 ans, a été poignardé à mort à proximité d’une école de l’avenue Van Horne, dans le quartier Côte-des-Neiges.

Enfin, en février dernière, Meriem Boundaoui, 15 ans, a été tuée d’une balle en pleine tête alors qu’elle se trouvait dans une voiture, dans le secteur de Saint-Léonard. 

Photo Agence QMI, Thierry Laforce

  

  • Écoutez la chronique de Félix Séguin au micro de Richard Martineau sur QUB radio (à partir de la 4e minute) :    

Voisins incrédules 

Alertés par les phares des auto-patrouilles, des voisins se sont approchés de la scène jeudi, incrédules de voir un tel évènement se produire dans leur quartier tranquille. 

« Ben voyons... Ici ? » a lâché un homme ahuri, en apprenant ce qui s’était passé quelques heures plus tôt. 

Ce drame n’est pas sans rappeler les trois adolescents qui ont perdu la vie l’an dernier. 

Photo Agence QMI, Thierry Laforce

Thomas Trudel, 16 ans et Meriem Boundaoui, 15 ans, ont perdu la vie sous les balles en novembre et en février. 

Jannai Dopwell-Bailey, 16 ans, a quant à lui été tué dans le stationnement de son école secondaire en octobre, après avoir été poignardé.   

À voir aussi