/finance/real-estate
Navigation

Bond de près de 20 % des prix de l’immobilier montréalais

Bond de près de 20 % des prix de l’immobilier montréalais
Joël Lemay / Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Le prix d’une propriété dans la région du Grand Montréal a augmenté de 19,7 % lors du dernier trimestre de l’année 2021 par rapport à la même période en 2020, selon une étude de Royal LePage. 

• À lire aussi: Où trouver l’argent pour faire des rénovations dans sa maison?

• À lire aussi: Immobilier: les ventes diminuent, mais la hausse des prix se maintient à Montréal

Selon l’étude, dévoilée vendredi, le prix médian d’une maison unifamiliale détachée et d’une copropriété a augmenté de 20 % et de 18,2 % pour atteindre 595 500 $ et 428 900 $, respectivement.

L’augmentation des maisons unifamiliales dans la métropole se situe autour de la moyenne canadienne (21,1 %), mais celle des copropriétés et au-dessus de trois points de pourcentage de celle-ci. Les marchés de Saint John au Nouveau-Brunswick (augmentation du prix médian de l’agrégat immobilier de 36,3 %) et Kingston (augmentation du prix médian de l’agrégat immobilier de 38,1 %) semblent avoir connu les hausses les plus fortes.

Toutefois, cette forte montée des prix devrait ralentir en 2022, selon Royal LePage qui prévoit que le prix médian du marché immobilier montréalais pourrait augmenter seulement de 8 %, contre 19,7 % en 2021. Dominic St-Pierre, vice-président et directeur général de Royal LePage au Québec, table sur un premier trimestre très dynamique sur le marché immobilier de la région du Grand Montréal..

«Historiquement, lorsqu’une hausse des taux d’intérêt se pointe à l’horizon, les acheteurs de propriétés tentent de «battre» le marché et de précipiter leur achat. Si la Banque du Canada maintient son intention de hausser son taux directeur, il est à prévoir que les consommateurs, et principalement, les premiers acheteurs, essaieront de mener à bien leur transaction rapidement en début d’année», a-t-il expliqué.

Au cours de la même période, le prix médian d’une maison unifamiliale détachée devrait augmenter de 9 % pour atteindre 648 600 $, tandis que celui d’une copropriété devrait augmenter de 6,5 % pour atteindre 447 300 $.

À VOIR AUSSI :