/news/education
Navigation

Menacée de perdre son permis, le Jardin enchanté à Lebourgneuf ferme ses portes

Jardin enchanté
Photo d’archives, Didier Debusschère

Coup d'oeil sur cet article

Menacée de perdre son permis pour de nombreux manquements, la garderie subventionnée Le Jardin enchanté de Lebourgneuf, à Québec, a avisé le ministère de la Famille de sa fermeture définitive.

• À lire aussi: La garderie Le Jardin Enchanté défend sa réputation

• À lire aussi: Nombreux manquements: le proprio d'une garderie dans Lebourgneuf pourrait perdre son permis

Le ministère aurait reçu cet avis dans les derniers jours. L’établissement n’accueille aucun enfant présentement. 

« L’avis précise la cessation des activités au plus tard le 31 mars 2022. Selon les informations reçues par le ministère, tous les enfants auraient déjà été relocalisés », a précisé Esther Chouinard, porte-parole de la direction des communications. 

Le propriétaire était menacé de se faire enlever son permis en raison des nombreux manquements survenus de manière répétitive. 

La nature des manquements n’a pas été précisée. 

Un avis préalable de révocation de permis avait été envoyé l’automne dernier. 

Escapade préoccupante

En octobre 2021, trois bambins se sont « enfuis » de l’établissement. Ils ont finalement été retrouvés quelques centaines de mètres plus loin, de l’autre côté du boulevard Robert-Bourassa, qu’ils ont traversé sans surveillance.

Dans la tourmente depuis l’escapade préoccupante des bambins, la garderie avait d’abord fait savoir qu’elle contestait l’avis préalable à la révocation du permis.

Par courriel, « la direction » de la garderie a confirmé la fermeture « pour des raisons personnelles ». La gestion de la pandémie et le manque de personnel qualifié auraient aussi joué un rôle dans la décision, disent-ils.

Un père de famille a raconté, le 29 octobre dernier, à TVA Nouvelles, qu’il ne s’agissait pas du premier événement déplorable à survenir à cet endroit-là.