/opinion/columnists
Navigation

Écoles: ça sent l'advienne que pourra...

BELGIUM-HEALTH-VIRUS-MASK-SCHOOL
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Nous avons officiellement fait connaissance, hier, avec Dr Luc Boileau. Flanqué de François Legault, Christian Dubé et Jean-François Roberge (il existe encore?), le nouvel espoir de la santé publique est venu nous annoncer la fin du couvre-feu et le retour en classe dès lundi.

Joie et inquiétudes

Le PM a commencé fort en répétant plusieurs fois qu’on voyait la lumière au bout du tunnel (me semble que j’ai déjà entendu ça) et que le Dr Boileau lui avait assuré que « c’est sécuritaire, l’air dans les écoles ». Ah oui ?

Je me demande ce que le personnel de la santé et les gens qui travaillent DANS LES ÉCOLES ont pensé de ce point de presse qu’on pourrait qualifier de très optimiste dans les circonstances.

C’est vrai qu’il fallait prendre une décision rapide concernant l’école à distance, qui est inconciliable avec la vie professionnelle de plusieurs parents, moi la première. Sauf que je trouve ça dommage qu’on soit sur l’impression qu’on doit choisir entre la santé psychologique et la santé physique.

Et même si, sur le plan des communications, on tente d’amoindrir nos craintes en déclarant qu’Omicron, c’est un peu comme une « nouvelle maladie », ça reste le même virus : SRAS-CoV-2.

Advienne que pourra ?

La mère de famille que je suis est très contente que les enfants regagnent les bancs d’école, mais la commentatrice de l’actualité a plusieurs questions. Vous aussi, j’en suis certaine. C’est moi ou ça sent un peu l’advienne que pourra ?

Si l’air est sécuritaire, prouvez-le et on n’en parlera plus. Aussi, quels sont les arguments scientifiques derrière cette nouvelle mesure qui prône une période d’isolement de 5 jours ? Qu’en est-il de la vaccination dans les écoles primaires ? Seulement 1 à 2 % des enfants ont reçu une deuxième dose. À quand les tests rapides pour le secondaire? La liste de questions pourrait s’étirer longtemps.

Je veux bien croire que les enfants sont moins malades et que les symptômes d’Omicron sont « moindres », mais l’école, c’est quand même une marmite à microbes. Mais hey, c’est pas grave ! On ouvrira les fenêtres plus grandes.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.