/sports/others
Navigation

Vélo d’hiver à Québec: 100 km déneigés ou damés pour les cyclistes

Vélo d’hiver à Québec: 100 km déneigés ou damés pour les cyclistes
Photo JOEL LEMAY

Coup d'oeil sur cet article

Près de 100 kilomètres, soit 15 km de plus que l’an dernier, seront déneigés ou damés par la Ville de Québec pour permettre aux cyclistes de pratiquer leur passion en hiver.

• À lire aussi: [IMAGES] Un véhicule en feu sur l’autoroute de la Capitale

• À lire aussi: Alstom et Siemens lèvent la main pour le tramway de Québec

• À lire aussi: Revoir le 3e lien

C’est l’annonce faite vendredi matin par Pierre-Luc Lachance, vice-président du comité exécutif. «Nos cyclistes seront gâtés cette année et ce n'est que le début, a-t-il affirmé. Nous souhaitons par cet ajout très intéressant rendre accessible le vélo quatre saisons et permettre à plus de gens de choisir leur mode de déplacement.» 

Parmi les principaux ajouts, la municipalité a insisté sur deux : l’axe du Parc technologique, de l'avenue Watt et de l’avenue Chevremont (4,8 km) pour faciliter le lien avec l’Université Laval ainsi que le boulevard Hochelaga (1,3 km) «pour lier d’un seul trait la colline parlementaire ainsi que la route de l’Église».  

La carte des nouveaux kilomètres déneigés ou damés par la Ville de Québec cet hiver.
Courtoisie
La carte des nouveaux kilomètres déneigés ou damés par la Ville de Québec cet hiver.

Par voie de communiqué, le maire Marchand a mentionné que «dynamiser notre ville, c'est bien ce dont nous avons besoin en ce moment. Je suis très heureux de cette nouvelle avenue que prend la Ville de favoriser les déplacements actifs, été comme hiver. C'est un excellent premier pas de notre administration vers une ville plus active et plus efficace dans sa mobilité».

  • Écoutez la chronique de Carl Marchand au micro de Geneviève Pettersen sur QUB Radio:

Une pique à André Arthur 

Interrogé quant aux relations parfois acrimonieuses et tendues entre les automobilistes et les cyclistes, M. Lachance y est allé d’une pique contre un ex-animateur de radio. «On est content qu’André Arthur (ne) soit plus en ondes», a-t-il laissé tomber sous forme de boutade. Le conseiller municipal faisait référence à d’anciennes déclarations controversées de M. Arthur qui a mené une croisade contre le vélo en hiver, il y a quelques années.

Actuellement, un cycliste sur dix utilise son vélo en hiver à Québec. La municipalité doit mettre à jour sa Vision de la mobilité active au cours de l’année 2022.  

À VOIR AUSSI...