/misc
Navigation

Guillaume Lemay-Thivierge a raison

ART-SI-ON-SAIMAIT
Joël Lemay / Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Est-ce qu’une forme de discrimination est apparue avec la pandémie? La discrimination basée sur le statut vaccinal? La discrimination, c’est dommageable pour une société, peu importe la raison qu’on lui donne.

Je ne suis certainement pas pour les antivax et pour ceux qui crient au complot. Mais il n’en reste pas moins que la vaccination ou le moment de se faire vacciner est un choix qui devrait pouvoir rester une information confidentielle, respectant la protection du droit à la vie privée prévu dans la charte. La vaccination n’est pas encore obligatoire et quelqu’un qui fait ce choix, qui ressort quand même de la vie privée, ne devrait pas se faire ostraciser parce qu’on apprend qu’il n’est pas vacciné.

En tant que fervent défenseur des droits et libertés, je trouve que lorsqu’on discrimine quelqu’un à cause de son statut vaccinal, on va trop loin. Je sais qu’il y a une situation exceptionnelle où on a mis à mal et restreint les droits personnels des gens d’une manière historique au nom de la protection de la population, et c’est sûrement justifié, mais il faut faire attention aux dérapages. 

On demande aux gens d'être solidaires relativement à la vaccination et le Québec a très bien répondu en étant l’un des endroits les plus vaccinés au monde, mais il ne faut pas mettre tous les problèmes de la pandémie et la cinquième vague sur le dos des non-vaccinés et faire une chasse aux sorcières en leur souhaitant tout le mal du monde... Il n’en reste pas moins que le variant Omicron, hautement plus contagieux, et qui nous a mis dans cette situation malgré la promesse passée du vaccin, n’est pas apparu à cause des non-vaccinés.

Je connais des non-vaccinés ou des retardataires. Ce n’est pas pour autant des démons qui ne se soucient pas de leur prochain. Ce n’est pas des gens qui sont contre le vaccin ou les mesures sanitaires. Ils ne sont pas contre ceux qui sont vaccinés. Plusieurs causes, autres que des attitudes antivax et complotistes, amènent certaines personnes à ne pas être vaccinées. La peur, la peur de conséquence à long terme sur la santé; une condition médicale précaire qui augmente cette peur; l’inconnu du vaccin à ARN messager; l’attente d’un vaccin dans lequel on a confiance, comme le Medicago; l’association d’un décès ou d’une maladie d’un proche après son vaccin. Bien qu’ils ne soient pas vaccinés, souvent ces gens sont encore plus prudents que n’importe quel vacciné concernant les mesures sanitaires et de distanciation (j’exclus évidemment les «vrais» antivax).

Je crois que le cas de Guillaume Lemay-Thivierge est un bon exemple de dérapage. Il n’a jamais fait de sortie publique contre le vaccin ou les mesures sanitaires. Il était en réflexion sur ses options. Il a raison de dire que ça relève de sa vie privée. Oui, malgré ceux qui disent que c’est un acte de solidarité et qu’il faut être vacciné... on comprend. Mais ce n’est quand même pas normal que quelqu’un perde autant parce que l’information sur son statut vaccinal fuit dans la sphère publique et qu’il perde un contrat de l’ampleur de celui qu’il avait avec Hyundai. Pour moi, toute cette histoire cloche et ne devrait pas en arriver là, même s'il est important de se faire vacciner.

J’entends déjà des gens me dire: «Quoi, tu le défends?! Tu es un antivax complotiste!» Non... je fais seulement dire que le clivage qui s’est formé entre vaccinés et non-vaccinés et la haine qui déferle contre les non-vaccinés ne sont pas dignes de notre société. Il faut se calmer et respecter l’autre. Il y a d’autres façons de faire pour convaincre que c’est nécessaire d’être vacciné pour éviter l’hécatombe dans les hôpitaux et le délestage des gens qui ont besoin d’être soignés rapidement pour éviter des conséquences graves sur leur condition.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.